bouffer du curé

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De bouffer et curé.

Locution verbale [modifier le wikicode]

bouffer du curé \bu.fe dy ky.ʁe\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de bouffer)

  1. (Familier) Professer un anticléricalisme virulent.
    • Bien pire, Martin avait souvent entendu le maire « bouffer du curé » au Bar du Rugby et s’était même demandé s’il n’était pas tombé dans un village à la Don Camillo. — (Daniel Zié-Mé, L’École des flammes, 2009, p.165)
    • — Au point de déclarer que vous bouffez du curé ?
      — J'ai été élevée au Sacré-Cœur de Jette et je suis devenue un peu anticléricale, pas bouffeuse de curés.
      — (Pierre Guelff, L'Affaire Dutroux: L'affaire, les pistes, les erreurs, éd. ‎La Boîte à Pandore, 2015, chap. 4)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]