bougonner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De bougon avec la désinence -er.

Verbe [modifier]

bougonner \bu.gɔ.ne\ intransitif ou transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Gronder entre ses dents.
    • Quant à vous, bougonna-t-il à mon adresse, ne vous gênez pas pour moi, n’est-ce pas ? — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Quand tante Claire donnait le signal du départ, Vincent bougonnait que les femmes étaient des casseuses de veillée. Il finissait par se lever péniblement. — (Gabrielle Poulin, Les mensonges d'Isabelle, éd. Québec Amérique, 1983, p. 129)
  2. Faire la tête.
    • Aujourd’hui, Julien bougonne à son bureau. Il vaut mieux le laisser tranquille.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]