bouillie bordelaise

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De bouillie et bordelais, car les viticulteurs bordelais en sont à l’origine.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bouillie bordelaise bouillies bordelaises
\Prononciation ?\

bouillie bordelaise \Prononciation ?\ féminin

  1. (Viticulture) (Agriculture) (Jardinage) Fongicide fabriqué par neutralisation d'une solution de sulfate de cuivre par de la chaux éteinte.
    • La bouillie bourguignonne (à la soude) assez favorable au début, perd avec le temps de sa faculté évaporatrice et se montre nettement inférieure à la bouillie bordelaise (à la chaux). — (Bulletin international du vin, éd. F. Alcan, 1941, vol. 14, page 131)
    • Les propriétés fongicides du cuivre sont connues depuis plus de 80 ans. La bouillie bordelaise à base de sulfate de cuivre et de chaux est toujours utilisée contre le Mildiou de la vigne. — (CUIVRE; page 191; Index phytosanitaire de l'ACTA ; 1977)
    • L’emploi du cuivre est important en viticulture contre le mildiou et certaines maladies bactériennes.[…] Il a d’abord été utilisé sous forme de sulfate avec la bouillie bordelaise, puis sont apparues d’autres formes chimiques comme les oxychlorures ou l’hydroxyde. — (Jean-Louis Bernard et Virginie Rameil, L’innovation en protection des cultures : quelle influence sur la consommation de produits phytosanitaires par l’agriculture française ?, dans Courrier de l’environnement de l’INRA n°53, décembre 2006)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]