bouillon-blanc

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : bouillon blanc

Français[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

bouillon-blanc \Prononciation ?\ masculin (pluriel à préciser)

  1. (Botanique) Variante de bouillon blanc.
    • les feuilles sont ou minces ou deliées, comme celles du mille-pertuis ; ou épaisses, comme celles du pourpier ; ou charnues, comme celles de plusieurs sortes de joubarbe ; ou drapées, comme celles du bouillon-blanc. — (Diderot et d’Alembert, Encyclopédie, ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, 1751 : feuille.)
    • l’absence, l’oubli, quarante ans d’abandon et de viduité, avaient suffi pour ramener dans ce lieu privilégié les fougères, les bouillons-blancs, les ciguës, les achillées. — (Victor Hugo, Les Misérables, 1862)