boulanger

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Boulanger

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du picard boulenc (« celui qui fabrique des pains ronds »), attesté vers 1100 en latin médiéval sous la forme bolengarius, bolengerius ; devient, vers 1170 bolengier puis (1299) boulanger.
Bolenc est dérivé avec le suffixe -enc (de -ing) du francique *bolla (« pain rond ») en moyen néerlandais bolle (« pain rond »), devenu bol (« id. ») que certains rapprochent ou font dériver du latin pollen (« fleur de farine »).
Le verbe est un dénominal du précédent, attesté depuis le quinzième siècle.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin boulanger
/bu.lɑ̃.ʒe/
boulangers
/bu.lɑ̃.ʒe/
Féminin boulangère
/bu.lɑ̃.ʒɛʁ/
boulangères
/bu.lɑ̃.ʒɛʁ/

boulanger /bu.lɑ̃.ʒe/ masculin

  1. Personne dont le métier est de fabriquer le pain.
    • Gabelle des boulangers. — Ladite gabelle consiste en ce que tous les boulangers qui vendent pains cuits en la ville doivent 2 deniers par resal de farine ; les déforains, 1 gr. 8 den. par chacune charrette, et 4 den. de chacune charpagnée ou hottée. (Les archives de Nancy ou documents inédits relatifs à l'histoire de cette ville, publiées par Henri Lepage, vol.3, Nancy, Lucien Wiener, 1865, p.56)
  2. Tenant d’une boulangerie.
    • La boutique, le fonds d’un boulanger.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

boulanger /bu.lɑ̃.ʒe/ transitif et intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Préparer et faire cuire le pain.
    • La grande Nanon (…), boulangeait elle-même tous les samedis le pain de la maison. (Balzac, Eugénie Grandet, 1834)

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]