boulard

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
Le mot boulard vient du vieux norrois et signifie littéralement « cœur courageux ». La base étymologique a d’ailleurs donné les mots bold (« courageux ») et heart (« cœur ») en anglais. Référence nécessaire

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
boulard boulards
\bu.laʁ\

boulard \bu.laʁ\ masculin

  1. Grosse bille pour enfant.
    • À l’école, notre production était échangée contre des billes de verre multicolores, de gros « boulards » en acier luisant, […]. — (Claude Vigée, Un panier de houblon, vol. 2, chap. 10, J.-C. Lattès, 1995)
    • Pourtant, en octobre, une boule se forma, toute petite d'abord, une bille, puis un peu plus grosse, comme un calot ou un boulard, ainsi que nous appelions ces grosses billes convoitées lorsque j'étais enfant. — (Karine Miermont, L'Année du chat, Le Seuil, 2014)
  2. (Régionalisme) Bouleau.
    • Voici les principaux : […], le Bou ou le Bu (Bouleau), en vieux français, Boul : […]. A Paris, on dit Bouillard ; en Basse-Normandie, on dit encore Boulard : un balai de Boulard; […]. — (Édouard Le Héricher, Essai sur la flore populaire de Normandie et d'Angleterre, Avranches : chez E. Tostain & chez Auguste Anfray & Paris : chez J.B. Dumoulin & chez Auguste Aubry, 1857, p. 69)
    • Betula, bouleau, a été rendu en vieux français par boula, bole, et boult, bout. L'augmentatif boulard et le diminutif bouleau ont supplanté boule dans le français moderne. — (Joseph Meynier, Les noms de lieu romans en France et à l'étranger, éd. Dodivers, 1901, p. 105)
  3. (Régionalisme) Pierre arrondie.
    • A partir du village de la Croix (58), la voie ne sert plus que de chemin de desserte. Elle est pavée, avec de gros blocs de diabase, désignés dans le pays sous le nom de boulards, à cause de leur forme arrondie. […]. La face supérieure de ces boulards est usée et lisse, bien que la diabase soit une roche extrêmement dure. — (Annales de Normandie, vol. 10 à 11, p. 20, Laboratoire d’ethnographie régionale, 1960)
  4. (Marine) (Familier) Bitte.
    • Les amarres furent tournées sur les boulards ; l’échelle de coupée lancée. — (Vladimir Volkoff, Les Humeurs de la mer : Les Maîtres du temps, p. 52 , L’Âge d’Homme, 1980)
    • Elle retourna jusqu'au bout du quai et il était là, un peu en retrait derrière une voiture garée, assis sur un boulard. Il la fit sursauter, ce qu'elle n'apprécia pas du tout. — (Lisa McInerney, Hérésies glorieuses, traduit de l'anglais (Irlande) par Catherine Richard-Mas, Éditions Joëlle Losfeld, 2017, chap. 3)
  5. (Argot) Film de boules ; film X.
    • La vue y était dégagée comme la densité capillaire de Giscard. Elle était maousse, grandiose, aussi choucarde qu'un boulard en HD sur grand écran. — (Nicolas Verdoni, Certains l'aiment froide, L’Œil du Cyclope éditions, 2016, p. 21)
    • Scénario 4 : Marc Dorcel monte un boulard où’ce que Angélique se fait lécher l'abricot par des chats pendant que des étudiants lui flattent doigtesquement l'oignon. Sauf qu'au dernier moment Angélique refuse (quitte à s'assoir sur 8.000€ de cachet) et pour se venger, les chats ET les étudiants la violent. Pas crédible. — (Nicolas Verdoni, Faux-semblants pour vraies jumelles: Chat déménage, BoD/Books on Demand, 2015, p. 302)
    • Elliott était content de l'effet que son film avait produit sur eux. « Ceux qui vont l'acheter comme un boulard ordinaire vont être surpris, a dit Christopher.
      — Je ne veux pas que ce soit du porno ordinaire, tu vois ? Je veux faire des films en dehors de toutes catégories.
      — (Jean-Michel Borcard, Le matin les lucioles ne sont plus que des insectes, chez l'auteur, 2016, chap. 20)
  6. (Argot) Fesses.
    • Une bouche charnue façonnée pour tailler des flûtes, des nibards falsh et généreux, un boulard arrondi et bien ferme, enveloppés dans des sapes en latex genre dominatrice. — (Johann Zarca, Le Boss de Boulogne, Don Quichotte éditions, 2014, chap. 4)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • boulard sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg