boulette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Boulette

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Dérivé de boule avec le suffixe diminutif -ette.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
boulette boulettes
\bu.lɛt\

boulette \bu.lɛt\ féminin

  1. Petite boule de cire, de papier, de mie de pain, etc.
    • Pendant tout le cours, ces deux écoliers se sont lancé des boulettes de pain à la figure.
    • Il en arracha un peu de mie pour faire une boulette et la lança railleusement par le vasistas d’une fenêtre sur laquelle il s’appuyait. — (Honoré de Balzac, Le Colonel Chabert, 1844)
    1. (En particulier) Boulette de haschich.
  2. (Cuisine) Petites boules de pâte ou de chair hachée.
    • D’excellentes boulettes.
    • Mettre des boulettes de viande hachée dans un ragoût.
    • Donner une boulette empoisonnée à un chien.
  3. (Figuré) (Familier) Bévue, sottise, bourde.
    • Toute sa vie, Sarah devait commettre les mêmes « boulettes ». — (Marie Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum, 1883)
    • Je ne puis négliger de signaler une autre grosse boulette qu’avait commise mon prédécesseur, M. Albert Gigot. — (Touchatout, Mémoires d’un préfet de police, 1885)


Quasi-synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]