boulette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Boulette

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Dérivé de boule avec le suffixe diminutif -ette.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
boulette boulettes
\bu.lɛt\

boulette \bu.lɛt\ féminin

  1. Petite boule de cire, de papier, de mie de pain, etc.
    • Pendant tout le cours, ces deux écoliers se sont lancé des boulettes de pain à la figure.
    • Il en arracha un peu de mie pour faire une boulette et la lança railleusement par le vasistas d’une fenêtre sur laquelle il s’appuyait. (Honoré de Balzac, Le Colonel Chabert, 1844)
    1. (En particulier) Boulette de haschich.
  2. (Cuisine) Petites boules de pâte ou de chair hachée.
    • D’excellentes boulettes.
    • Mettre des boulettes de viande hachée dans un ragoût.
    • Donner une boulette empoisonnée à un chien.
  3. (Figuré) (Familier) Bévue, sottise, bourde.
    • Toute sa vie, Sarah devait commettre les mêmes « boulettes ». (Marie Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum, 1883)
    • Je ne puis négliger de signaler une autre grosse boulette qu’avait commise mon prédécesseur, M. Albert Gigot. (Touchatout, Mémoires d’un préfet de police, 1885)


Quasi-synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]