bouliste

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1877, au sens 2) Dérivé de boule avec le suffixe -iste. Le mot bouliste au sens de « joueur de boules » remonte - au moins - à 1893 (Jeux et joueurs de boules de Lyon, L’Écho du Rhône, 14 septembre 1893).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
bouliste boulistes
\bu.list\
Un bouliste (1)

bouliste \bu.list\ masculin et féminin identiques

  1. (Sport) Joueur de boules.
    • Le pointage était assuré par ce M. Nivelle, vainqueur des vainqueurs de tous les boulistes de la plaine. — (Lowius-Weigel, Grand concours de boules du Lyon républicain des 3, 4 et 5 juin 1894 - Compte-rendu critique, Waltener, 1894, page 19)
    • On raconte que le terrain de boules du Club de boulistes de Southampton remonte au règne d’Édouard 1er (1272-1307), ce qui n'est pas impossible car ce jeu existait certainement au XIIIe siècle. — (Pietro Gorini, Jeux et fêtes traditionnels de France et d'Europe, traduit de l'italien par Isabelle Watershoot, Rome : Gremese International, 1994, page 118)
    • Si l'essor du phénomène associatif (loto des pompiers, des musiciens à la Sainte-Cécile, du club du troisième âge, des parents d'élèves, des anciens combattants, des boulistes, de la paroisse, des chasseurs...) atteste de mutations sociales et favorise des ambiances particulières, il montre aussi la permanence des besoins de la communauté. — (Claude Rivière, Les rites profanes, Presses universitaires de France, 1995, page 240)
    • Toujours souriant, le visage éternellement bronzé, cet ancien boucher mesure à peine un mètre cinquante mais donne bien du fil à retordre à des boulistes au palmarès déjà bien étoffé. — (Jean-Marc Dermesropian, Paroles de Marseille, 2004)
  2. (Désuet) Personne chargée de la boulisterie.
    • Les autres copies pour les bureaux électriques arrivent à la Bourse, au contrôle, par le même procédé du tube. Après le contrôle, les boulistes les portent devant les appareils pour la transmission dans chaque quartier. Puis l’expédition est remise aux facteurs. — (J. Barberet, Réformes postales et télégraphiques, Le Rappel, 18 janvier 1877, page 3)

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
bouliste boulistes
\bu.list\

bouliste \bu.list\

  1. Relatif au jeu de boules.
    • Quelques séries de la région étaient également en vedette et les appréciateurs se délectaient à l’idée d’assister à ces grandes luttes, où la science du sport bouliste lyonnais allait se mesurer en champ clos contre les tacticiens hors ligne, tant de Vienne que de Voiron, et, surtout, de Grenoble. — (Lowius-Weigel, Grand concours de boules du Lyon républicain des 3, 4 et 5 juin 1894 - Compte-rendu critique, Waltener, 1894, page 59)
  2. Consacré à la pratique du jeu de boules.
    • Aux clos se sont ajoutés de véritables stades boulistes où se prépare ce qui est devenu depuis plusieurs décennies un temps fort de la pratique bouliste : le tournoi de Pentecôte. — (Marc Bonneville, Lyonnais-Beaujolais, Éditions Bonneton, 1991, page 161)

Synonymes[modifier le wikicode]

Relatif au jeu de boules :

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]