boulodrome

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1896) Dérivé de boule, avec le suffixe -drome.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
boulodrome boulodromes
\bu.lɔ.dʁom\
Portail d'entrée d'un boulodrome.

boulodrome \bu.lɔ.dʁom\ masculin

  1. (Sport) Terrain - éventuellement couvert - aménagé pour la pratique du jeu de boules (pétanque, sport-boules etc).
    • Grand Boulodrome du Chalet Russe - 364, avenue de Saxe (50 jeux) - Grand concours de boules le dimanche 28 juin — (Lyon républicain, 16 juin 1896, page 3)
    • Depuis la création dans les cités ouvrières des usines Michelin à Clermont-Ferrand de boulodromes couvert et éclairés, on a constaté que les ouvriers désertaient le cabaret pour se livrer aux joies du sport-boules jusqu’à une heure avancée de la soirée. — (André Fanger, Le développement des boulodromes de nuit, Paris-soir, 14 novembre 1927, page 4)
    • On m’explique qu’il faut lancer la boule de telle sorte qu’elle roule, en se dandinant, d’un côté à l’autre du boulodrome pour arriver le plus près possible du cochonnet qu’on appelle ici le mètre. — (André Rochard-Jansen, Nous étions six amis, 2005)
    • Ce boulodrome dessiné sous les arbres, accueille les amateurs de pétanques tous les après-midi. Un beau terrain de jeu de 400 m2 où vous pourrez vous adonner à votre passion. Le boulodrome est équipé d’un éclairage pour prolonger le plaisir jusqu'au bout de la nuit. — (Petit Futé Vosges 2012)
    • En rappelant à André cette petite et commune mésaventure, loin malgré tout de ternir son palmarès, je lui avais souhaité de pouvoir recommencer un jour sa marche en avant sur les boulodromes. — (Jean Ferrara, 15 ans après Furiani, l’ombre furtive des souvenirs, Société des Écrivains, 2008, page 62)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]