boulonnage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de boulonner avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
boulonnage boulonnages
\bu.lɔ.naʒ\

boulonnage \bu.lɔ.naʒ\ masculin

  1. Monter une pièce au moyen de boulon.
    • Pour fixer la prothèse, on peut utiliser le vissage, le cerclage ou le boulonnage. — (Albin Lambotte, Chirurgie opératoire des fractures, Masson, 1913)
    • Le renforcement des tunnels par boulonnage au front de taille est une technique récente de préconfinement visant d'une part à préserver la stabilité de l'excavation et d'autre part à contrôler les déformations et les tassements induits par le creusement. — (Daniel Dias, Renforcement du front de taille des tunnels par boulonnage: étude numérique et application à un cas réel en site urbain, thèse de doctorat, INSA Lyon, septembre 1998, résumé)
    • Avec le boulonnage, le soudage peut être considéré aujourd'hui comme une technique d'assemblage standard dans la construction en acier. — (Helmut C. Schulitz, ‎Werner Sobek & ‎Karl J. Habermann, Construire en acier, PPUR presses polytechniques, 2003, p.134)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]