bourbine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Vient de l’allemand Buchbinder qui signifie « relieur ». La Suisse allemande était déjà réputée dès le Moyen Âge pour la qualité de ses reliures, si bien que lorsque l’imprimerie a pris son essor au XVIe siècle dans les villes suisses-romandes, on confiait volontiers la reliure des ouvrages de l’autre côté de la frontière linguistique à des « bour-bines », francisation du mot allemand.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
bourbine bourbines
\buʁ.bin\

bourbine \buʁ.bin\ masculin et féminin identiques

  1. (Suisse) (Péjoratif) Surnom que donnent les Suisses romands aux Suisses alémaniques.
    • Psychologiquement il suffit de traduire l’image que se font les Vaudois de leurs Confédérés par le vocabulaire: les Schleus, les Totos, les Bourbines et autres quolibets qui suffisent à dépeindre le peu d’enthousiasme congénital vaudois pour l’apprentissage de l’allemand…— (Journal de Moudon, 25 septembre 2014, p.3.)

Notes[modifier le wikicode]

Le surnom réciproque est welsch.

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
bourbine bourbines
\buʁ.bin\

bourbine \buʁ.bin\ féminin

  1. (Désuet) Ancienne menue monnaie de Tunis.
    • La pièce de monnaie tunisienne la plus petite dans sa dimension et la plus basse dans sa valeur est en cuivre, et nommée par les habitants felous-reqyq, c'est-à-dire menue monnaie ; les Européens qui font le commerce avec Tunis donnent à cette monnaie le nom de bourbine ; il en faut douze pour équivaloir à un aspre, par conséquent six cent vingt-quatre pour composer la piastre tunisienne. — (J.-J. Marcel, « Notice sur les monnaies de Tunis », 1er décembre 1849, dans Algérie, par MM. les capitaines du génie Rozet & Carette, Tunis, Paris : chez Firmin Didot frères, 1850, page 215)

Prononciation[modifier le wikicode]