bourdaine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

D'un parler de l'Ouest, de l’ancien français bourgain, bourgène ; les formes en \-rd-\ issues de \-rɡ-\ sont caractéristiques des parlers de l'Ouest → voir ardille et argile :
  1. il représente un pré-roman [1] *burgena, apparenté au basque burgi → voir bourg-épine ;
  2. du gaulois *eburigena, de eburo (« if, arbre vert » → voir Ebora en latin, evor « bourdaine » en breton).
  3. du francoprovençal bourd, bâtard. Cette racine est d'autant plus plausible que la bourdaine fut communément désignée sous le nom de pastel bourd, pastel bourg ou pastel bâtard jusqu'au XIXe siècle. L'épithète "bâtard" vient du fait que la teinture que l'on tirait de ce petit arbuste était de qualité inférieure à celle que l'on extrayait du pastel "véritable", i.e. le pastel des teinturiers (Isatis tinctoria).[1]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bourdaine bourdaines
\buʁ.dɛn\

bourdaine \buʁ.dɛn\ féminin

  1. (Botanique) Espèce de nerprun d'Europe, de la taille d'un arbrisseau, appartenant à la famille des rhamnacées, à écorce purgative et tinctoriale, dont le bois, blanc et tendre, fournit le charbon le plus propre à la fabrication de la poudre à canon (Frangula alnus).
    • On devait extirper les jeunes pousses de bourdaine des champs de pastel des teinturiers, car la présence de son écorce dans la récolte de pastel appauvrissait la teinture que l'on en extrayait, ce qui avait valu à la bourdaine le surnom de pastel bourd (ou, improprement, "bourg"), dont l'épithète bourd signifie bâtard, en occitan; pastel bâtard était d'ailleurs un autre synonyme de la bourdaine.
    • […], et, çà et là, traînaient, abandonnées, de ces tiges de bourdaines que les tresseurs de paniers n’ont pas trouvées assez droites, ou assez saines, après les avoir coupées. — (Alphonse de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines, chap.2, 1910)
  2. (Cuisine) Préparation à base de pomme farcie de confiture ou de sucre.
    • Les bourdaines (pommes et confiture). — (Delahaye Thierry, Vin Pascal, Le pommier, 95 p., page 65, 1997, Actes Sud, Le nom de l'arbre)

Synonymes[modifier le wikicode]

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Charles-Philibert de Lasteyrie Du Saillant (1811) Du pastel, de l'indigotier, et des autres végétaux dont on peut extraire une couleur bleue, Chez Deterville, Paris, page 4