boursicaut

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir bourse

Attestations historiques[modifier le wikicode]

  • (XVe siècle) [Un florin] Que je trouvai en un anglet D’un bourselot […] — (Jean Froissart, Le dit dou florin)
  • (XVIe siècle) Mais, nonobstant son riche habillement, Pas ne sembloit avoir au cueur grant joye ; Et croy pour vray qu’il avoit de monnoye Plus que d’escuz dedans son boursicault. — (Chasse d'amours, page 33, colonne 2, , cité dans Glossaire français)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
boursicaut boursicauts
\buʁ.si.ko\

boursicaut \buʁ.si.ko\ masculin

  1. Petite bourse.
  2. Petites économies ; petites sommes mises en réserve.
    • Mais, quoi ! ne fallait-il pas suivre jusqu’au bout le cupide saltimbanque, organisateur et prédicateur de cette croisade pour le boursicaut, qui ne cesse de prêchailler « à la petite semaine » sur le petit nombre des élus du Coffre-fort Tout-Puissant ? — (Léon Bloy, Le Salut par les Juifs , Joseph Victorion et Cie, 1906.)
    • Ceux-là n’ont d’autre opinion, d’autre baromètre politique que leur boursicaut. Le boursicaut est-il vide ? À bas le gouvernement ! Est-il plein ? Vive le gouvernement ! — (Marie-Louise Gagneur, Jean Caboche à ses amis paysans, Armand Le Chevalier, 1871, page 7.)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de la langue française, par Émile Littré (1872-1877), mais l’article a pu être modifié depuis. (boursicaut)