bousculé

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : bouscule

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De bousculer.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin bousculé
\bus.ky.le\

bousculés
\bus.ky.le\
Féminin bousculée
\bus.ky.le\
bousculées
\bus.ky.le\

bousculé \bus.ky.le\ masculin

  1. (Argot) Bien fait de sa personne.
    • Faut dire que toutes les mousmées sont idem. Vous leur coupez leur maman en rondelles, mais elles vous font cadeau de leur vertu si vous êtes un gars à peu près bien bousculé. — (San-Antonio, Des dragées sans baptême, éditions Fleuve noir, 1953 (réédition 2010, page 160) → lire en ligne)
    • Quoi ! Une môme bien bousculée comme vous peut avoir un Roméo, non ? — (Réplique du personnage d’Henri Ferré, dit « le Nantais » (interprété par Jean Gabin) à Lisette (jouée par Magali Noël), vers 24 minutes, dans le film Razzia sur la chnouf (1955), réalisé par Henri Decoin, sur un scénario d’Auguste Le Breton, d’après le roman éponyme de ce dernier.)
    • Il devint, à défaut, le jules de Cléopâtre. C’était une frangine hyper bien bousculée, mais tellement arriviste qu’elle avait les dents qui lui trouaient les babouches. Elle aurait fait bander un régiment d’eunuques quand elle avait fini sa toilette matinale. — (Pierre Perret, Mon almanach, chapitre « Saint Jules – 12 avril – Jules César (100 - 44 av. J.-C.) », éditions du Cherche midi, 2014 → lire en ligne)

Notes[modifier le wikicode]

Dans son essai Le Petit Gabin illustré par l’exemple[1], Philippe Durant, historien du cinéma, émet l’hypothèse d’une étymologie sans réel rapport avec le verbe bousculer, mais liée à l’adjectif basculée, au moins pour ce qui concernerait l’emploi de l’adjectif au féminin : une dame « bien bousculée » aurait une charpente présentant « un équilibre quasi parfait », avec une plastique offrant « un équilibre agréable ». Cette explication, cependant, ne tient pas compte de l’emploi de la locution au masculin, y compris par Auguste Le Breton, dans Du rififi chez les hommes (1953)[2].

Synonymes[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe bousculer
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
bousculé

bousculé \bus.ky.le\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe bousculer.
    • D’entrée j’ai été désaffermi, rejeté, bousculé, à les voir si attaquants, si furieux, et revenant sans cesse à la charge, et toujours aussi violents, et hostiles — presque enragés. — (Henri Michaux, Les Grandes épreuves de l’esprit et les innombrables petites, page 75)

Notes et références[modifier le wikicode]

  1. Philippe Durant, Le Petit Gabin illustré par l’exemple, page 30.
  2. Cf. article « bousculé, -ée », section II C, dans le Trésor de la langue française informatisé.