boutiquier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Dérivé de boutique avec le suffixe -ier.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin boutiquier
\bu.ti.kje\
boutiquiers
\bu.ti.kje\
Féminin boutiquière
\bu.ti.kjɛʁ\
boutiquières
\bu.ti.kjɛʁ\

boutiquier \bu.ti.kje\

  1. Marchand ou marchande qui est en boutique. — Note : Se dit surtout d’un petit marchand et quelquefois par dénigrement.
    • Tout son être se révoltait à la pensée d’épouser un de […] ces petits boutiquiers contents d’eux, ces intendants soupçonneux et méprisants qui venaient parfois rendre visite à son grand-père et la soupesaient des yeux, comme si elle eût été un animal à vendre. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
    • C'est ce qui explique à la fois le caractère rachitique du secteur commercial créé par les petits colporteurs et boutiquiers chinois, et son développement à pas de tortue. — (Hai Quang Ho, Histoire économique de l'île de la Réunion (1849-1881), p.288, L'Harmattan, 2004)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus boutiquier figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : boutique.

Traductions[modifier]

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin boutiquier
\bu.ti.kje\
boutiquiers
\bu.ti.kje\
Féminin boutiquière
\bu.ti.kjɛʁ\
boutiquières
\bu.ti.kjɛʁ\

boutiquier \bu.ti.kje\

  1. Qui tient une boutique.
    • Elle se perce le cœur, et les pâtissiers instituent une fête pour cette martyre boutiquière. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Chansons et légendes du Valois, 1854)
  2. (Péjoratif) Qui fait preuve d'esprit de boutique, qui manque d'ouverture d'esprit.
    • Jean-Paul Bret ne supporte pas que Béatrice Vessiller se soit maintenue au second tour de la cantonale partielle. "Un comportement boutiquier", tonne-t-il. — (http://www.lyoncapitale.fr ; Bret/les Verts : chronique d'une rupture annoncée, 28 juin 2010)
    • Une nouvelle fois, l'UDC désapprouve et condamne les comportements boutiquiers des jacobins qui en réalité sont les premiers à porter atteinte aux principes fondamentaux de la République nés du préambule de sa Constitution, et, indirectement, à la sûreté de l'État. — (Alexandre-Guillaume Tollinchi, Communiqué de presse, 23 juillet 2009)

Références[modifier]