brème

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Breme, breme, Brême

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom commun 1) Du vieux-francique *brahsima ; (XIIe siècle) braisme, apparenté à Brachse en allemand, brasem en néerlandais. Voir braser.
(Nom commun 2) Voir brêle (« carte sans valeur »).

Nom commun 1[modifier]

Singulier Pluriel
brème brèmes
\bʁɛm\
Une brème bordelière.
Une brème commune.

brème \bʁɛm\ féminin

  1. (Ichtyologie) Nom donné à des espèces de poissons osseux d’eau douce, de la famille des carpes, larges et plus plats que les carpes, et en particulier à la brème commune.
    • La brème accepte aussi bien des esches animales que végétales. (Pascal Durantel, Les poissons et leurs pêches, 2006)
  2. (Par extension) Brème de mer.
Notes[modifier]
En biologie, le nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. En français, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs au genre.
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une si on le désire quand on veut expliciter le fait qu’on ne parle pas d’individus, mais qu’on veut parler de l’espèce, du genre, de la famille, de l’ordre, etc.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

brème \bʁɛm\ féminin (pluriel à préciser)

  1. (Argot) (Souvent au pluriel) Carte à jouer.
    • — Elle ne doit pas connaître le bridge, dit des Cigales.
      — Non monsieur, dit Lulu Doumer.
      — Comme moi, dit Thérèse. Chaque fois que tu as voulu me l’apprendre je me suis mise à pioncer.
      — Tu es une flemmarde, dit des Cigales qui brassait méthodiquement les brèmes.
      (Raymond Queneau, Loin de Rueil, Gallimard, 1944, Édition Folio, 2003, pp. 11-12)

Variantes dialectales[modifier]

Dérivés[modifier]

Homophones[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]