brûlage de dur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : brulage de dur

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir brûler le dur

Locution nominale [modifier le wikicode]

brûlage de dur \bʁy.laʒ də dyʁ\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. (Argot) Action de voyager en train sans acquitter le prix du billet.
    • À la gare, j’ai mijoté l’itinéraire de mon voyage économique : dix ronds, le prix -c’était en 1926- d’un ticket de quai. Je ne débutais pas dans le brûlage de dur. Jusqu’à présent, je n’avais jamais été fait, peut-être parce que j’y allais en confiance. [1]

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  •  [1] Léo Mallet, La Vache enragée, Hoëbeke (1988)