brancard

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Probablement apparenté à branche et dérivé de la forme normano-picarde branque avec le suffixe -ard désignant des inanimés (→ voir billard, buvard, placard et poignard).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
brancard brancards
\bʁɑ̃.kaʁ\

brancard \bʁɑ̃.kaʁ\ masculin

  1. Chacune des deux pièces de bois longitudinales sur lesquelles repose la caisse d’une charrette ou de certaines voitures à quatre roues et qui se prolongent en avant pour permettre d’atteler un cheval entre elles.
    • Dans les cours, faucheuses, herseuses aux métalliques roues crantées, l'air de mantes religieuses sur la défensive, levaient haut leurs brancards de fer. — (Pierre Tisserand, L'arbre au pendu, L'Archipel, 2007, chap. 6)
  2. Deux pièces de bois cintrées qui s’adaptent à l’avant-train d’une voiture à deux roues et entre lesquelles on attelle une bête de somme pour la tirer.
    • Nous la parcourions au petit trot dans un cabriolet paisible qu'un enfant conduisait, assis dans le brancard. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 207, 2012)
    • Voilà du cheval solide, bien sûr, mais ce n’est pas le trotteur qu’il fallait dans les brancards d’un cabriolet. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 41.)
  3. (Vieilli) Bras entre lesquels se plaçaient les porteurs d’une civière.
    • Derrière eux vient une litière fermée recouverte de maroquin et pourvue, devant et derrière, de brancards entre lesquels marchent des mules richement harnachées. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 118)
    • Telcide est encastrée dans les brancards capitonnés d’une statue. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 239.)
  4. (Courant) (Par métonymie) Civière.
    • Brancard de campagne. Brancard pour blessés, pour malades. Brancard d’hôpital.
    • Il est indiqué lorsqu’on ne peut pas accéder à la victime avec un brancard. — (Fidèle Binam, Les premiers secours en milieu africain: Pratiques conventionnelles et pratiques traditionnelles, 2011)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • brancard sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]