brancard

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Fr) Probablement apparenté à branche et dérivé de la forme normano-picarde branque avec le suffixe -ard désignant des inanimés (→ voir billard, buvard, placard et poignard}}

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
brancard brancards
\bʁɑ̃.kaʁ\

brancard \bʁɑ̃.kaʁ\ masculin

  1. Chacune des deux pièces de bois longitudinales sur lesquelles repose la caisse d’une charrette ou de certaines voitures à quatre roues et qui se prolongent en avant pour permettre d’atteler un cheval entre elles.
  2. Deux pièces de bois cintrées qui s’adaptent à l’avant-train d’une voiture à deux roues et entre lesquelles on attelle une bête de somme pour la tirer.
    • Nous la parcourions au petit trot dans un cabriolet paisible qu'un enfant conduisait, assis dans le brancard. (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 207, 2012)
  3. (Vieilli) Bras entre lesquels se plaçaient les porteurs d’une civière.
    • Derrière eux vient une litière fermée recouverte de maroquin et pourvue, devant et derrière, de brancards entre lesquels marchent des mules richement harnachées. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 118)
  4. (Courant) (Par métonymie) Civière.
    • Brancard de campagne. Brancard pour blessés, pour malades. Brancard d’hôpital.
    • Il est indiqué lorsqu’on ne peut pas accéder à la victime avec un brancard. (Fidèle Binam, Les premiers secours en milieu africain: Pratiques conventionnelles et pratiques traditionnelles, 2011)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]