bras dessus, bras dessous

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de bras, dessus et dessous.

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

Invariable
bras dessus, bras dessous
\bʁa də.sy bʁa də.su\

bras dessus, bras dessous \bʁa də.sy bʁa də.su\ invariable

  1. En se donnant le bras avec amitié.
    • Vers le milieu du mois d'octobre 1829, monsieur Simon Babylas Latournelle, un notaire, montait du Havre à Ingouville, bras dessus bras dessous avec son fils, […]. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Au bruit de leurs lourds sabots, à tiges de toile bise, les marins dévalaient par groupes, le dos courbé sous le poids de leurs filets ; d'autres, bras dessus bras dessous, sortaient des débits de boisson, chancelant et chantant ; […]. — (Octave Mirbeau, Les eaux muettes)
    • Quelquefois, vers trois heures du matin, des chants montent. Des bandes d'hommes et de femmes, bras dessus, bras dessous, suivent, dans toute sa largeur, la rue de la République. Qu'est-ce que c'est que tous ces flambards ? D'où viennent-ils ? Où vont-ils ? — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • (Région à préciser) : écouter « bras dessus, bras dessous [Prononciation ?] »

Références[modifier le wikicode]