bravade

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : bravadé

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’italien bravato, issu du verbe bravare.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bravade bravades
\bʁa.vad\

bravade \bʁa.vad\ féminin

  1. Action de braver ; paroles ou gestes de défi envers un individu ou un groupe.
    • Vous les avez vus, vous les voyez quotidiennement, en guise de bravade contre l’application de la loi des associations aux ordres religieux, ouvrir avec fracas les chaires de nos églises aux membres des congrégations dissoutes, qui n’ont jamais eu le droit d’y monter. — (Discours d’Émile Combes à Auxerre, 4 septembre 1904)
    • L’agent voyer partit, sans vouloir dire adieu, presque décidé, par bravade, à payer sa bière. — (Jean Giraudoux, Provinciales, Grasset, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 154)
    • Ils agissaient ainsi par bravade sans doute, mais nous savons que la bravade et le cynisme sont toujours une défense, plus ou moins consciente, contre le jugement d’autrui, le masque d’une honte secrète, une manière d’aller au devant d’un affront possible, de rendre terreur pour mépris. — (Georges Bernanos, La France contre les robots, Robert Laffont, 1947)
    • Il avait perdu ses cheveux mais, par bravade ou coquetterie, ne portait pas de perruque. — (Antoine Bello, Les Falsificateurs, deuxième partie, chapitre 3)
  2. (Par extension) (Péjoratif) Feinte bravoure.
    • Votre cartel recevrait une prompte réponse, dit le pèlerin, si votre antagoniste était là ; mais, la chose étant comme elle est, ne troublez pas la paix de cette salle avec des bravades sur l’issue d’un combat qui, vous le savez bien, ne peut avoir lieu. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Ces Gascons, dit Mazarin en riant, valent presque les Italiens pour la bravade. — (Alexandre Dumas, Vingt ans après, “Gascon et Italien”, chapitre V)
    • Au milieu de la catastrophe, Trump pérore tous les jours à la télévision, enfilant mensonges, approximations et bravades autosatisfaites, l’œil rivé sur son propre audimat et sur l’audience qu’il recueille sur les réseaux sociaux. — (La lettre politique de Laurent Joffrin, « États-Unis : la faillite populiste », dans Libération du 8 avril 2020)
  3. (Histoire) Fête provençale.
    • Il existe en vérité beaucoup de modèles de « fête traditionnelle » : du pèlerinage à la fête baladoire, de la bravade provençale à la kermesse flamande. — (Les Fêtes de la révolution, sous la direction de Jean Ehrard et Paul Viallaneix, Colloque de Clermont-Ferrand, du 24 au 26 juin 1974, Société des études robespierristes, Paris, 2002)

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe bravader
Indicatif Présent je bravade
il/elle/on bravade
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je bravade
qu’il/elle/on bravade
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
bravade

bravade \bʁa.vad\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe bravader.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe bravader.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe bravader.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe bravader.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe bravader.

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • bravade sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]