brider

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier]

brider \bʁi.de\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Mettre la bride à un cheval, à un mulet, etc.
    • Brider un cheval.
  2. (Cuisine) Ficeler une volaille pour empêcher sa déformation pendant la cuisson.
  3. (Par extension) Trop serrer.
    • Ce col me bride le cou.
  4. (Figuré) Contenir, empêcher d’agir en toute liberté.
    • L'islam radical,[…], peut conduire à une cruelle répression. Des hommes qui refusent de brider leur raison seront taxés de Satans et se verront dénier leurs droits et leur qualité d'hommes. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.112)
    • Il est bridé par un contrat dont les conditions l’obligent à s'installer dans la région.
  5. Limiter la puissance d'un moteur.
  6. (Marine) Ligaturer un cordage.
  7. (Anatomie) Étirer pour former une ouverture des paupières étroite, en parlant des yeux.

Dérivés[modifier]

  • ancre bridée (ancre dont on a garni les becs de bois afin qu’ils ne creusent pas le fond)
  • bridage
  • œil bridé (œil qui a l’ouverture des paupières étroite, comme ceux des Asiatiques)
  • oison bridé (oiseau à qui l’on a passé une plume dans les ouvertures qui sont à la partie supérieure du bec, pour l’empêcher d’entrer dans les lieux fermés de haies; personne niaise et sotte à qui l’on fait croire ou faire tout ce que l’on veut)
  • plaie bridée (plaie dont les bords sont trop serrés)

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]