brocʼh

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Redirigé depuis broc'h)
Aller à : navigation, rechercher

Breton[modifier]

Étymologie[modifier]

Du moyen breton broch, (« blaireau ») [1]. Apparenté au gallois broch, au cornique brogh, au vieil irlandais brocc, à l’irlandais et l’écossais broc (même sens). Viendrait du proto-celtique *brokko- ayant donné le gaulois latinisé brochus, les mots français broc « vase à bec », broche, brochet, etc., impliquant l’idée de « pointu », « museau pointu », etc. À comparer avec le grec ancien βρύκω, brúkô (« mordre »), et le russe барсук barsouk (« blaireau »), s’il n’est emprunté à l’ouralo-altaïque (Miklosich) [2].

Nom commun 1 [modifier]

Mutation Singulier Pluriel
Non muté brocʼh brocʼhed
Adoucissante da vrocʼh da vrocʼhed
Spirante he brocʼh he brocʼhed
Durcissante ho procʼh ho procʼhed
Singulier Pluriel
Masculin brocʼh
\ˈbrɔːx\
brocʼhed
\ˈbrɔː.ɣet\
Féminin brocʼhez
\ˈbrɔː.ɣes\
brocʼhezed
\brɔ.ˈɣeː.zet\
Ur brocʼh.

brocʼh \ˈbrɔːx\ masculin

  1. (Zoologie) Blaireau.
    • Hogen, Flaer, ar broc’h, ha niz da Alanig, en doa selaouet piz komzou kounnaret ar roue. — (Jakez Riou, Troiou-kamm Alanig al Louarn 1, Gwalarn, 1936, p. 37)
      Or, Flaer, le blaireau, et neveu d’Alanig, avait écouté attentivement les propos furieux du roi.
  2. (Par extension) Droit, autorisation.
  3. (Zoologie) Autre nom du bar, à Plestin-les-Grèves.

Synonymes[modifier]

Composés[modifier]

Dérivés[modifier]

Nom commun 2[modifier]

brocʼh \Prononciation ?\ masculin (pluriel brocʼhoù)

  1. Brouille, fâcherie, chicane.
    • Un tamm brocʼh.

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Références[modifier]