bruissement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir bruir et -ment.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bruissement bruissements
\bʁɥis.mɑ̃\

bruissement \bʁɥis.mɑ̃\ masculin

  1. Sorte de bruit confus.
    • Lorsqu'il chasse, encore que guidé surtout par la vue, il est souvent mis en alerte par le bruissement de sa petite proie. — (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
    • …, tout ici, au contraire, est mouvement et murmure : […], des bruissements d’ondes, de faibles gémissements, de sourds meuglements, de doux roucoulements, remplissent ces déserts d’une tendre et sauvage harmonie. — (François-René de Chateaubriand, Atala, ou Les Amours de deux sauvages dans le désert)
    • […], et, au milieu du silence troublé par le seul bruissement de la brise hivernale, je crus effectivement entendre de longues plaintes qui me semblaient n'être pas seulement la lamentation du vent. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Même les hirondelles s’étaient tues, et seul le bruissement du vent dans les feuilles et le craquettement de la cigale donnaient un peu de répit au silence étouffant d'un soir d'été. — (Vanessa Kelly, À l'assaut de la comtesse, éd. Milady Romance, 2014, chap. 9)
  2. (Figuré) Faible effet.
    • [Sur la phrénologie de Franz Gall] Le bruissement de la postérité n'a pas retenu cette construction théorique révolutionnaire, et seules les bosses du pauvre Gall ont cheminé jusqu’à notre XXIe siècle balbutiant. — (Lionel Naccache, Le Nouvel Inconscient : Freud, le Christophe Colomb des neurosciences, Odile Jacob, 2009, page 269)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Yvelines) : écouter « bruissement »

Références[modifier le wikicode]