buire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Buire

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Voir l’ancien français buire.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
buire buires
\bɥiʁ\

buire \bɥiʁ\ féminin

  1. Vase servant à mettre des liqueurs.
    • Buire d’argent, d’or.
  2. (Désuet) Pot à anse.
    • On ne dit rien non plus, je gage, contre ceux qui mangent au nid les mouchons — les moineaux — qui accrochent sous leur toit et aux murs des buires de terre pour qu'ils viennent y pondre et couver. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
buire buires
\bɥiʁ\

buire \bɥiʁ\ masculin

  1. (Belgique) (Nord de la France) Variante de bure « feu de joie ».

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • buire sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Adjectif) Du latin burrus (« brun »).
(Nom commun) Origine inconnue, à moins que l'on n'y voie une corruption de buie (« cruche »)[1]. Mais on ne peut expliquer le [r][2].
  1. Peut-être issu[2] d’un ancien bas vieux-francique *būri (« récipient »)
  2. Ou d’un étymon préroman *burros[2] ou gaulois *ber- (« porter, prendre »), apparenté, pour le sens de « bras de rivière, anse, écluse » à aber (« anse, estuaire »), à boire (« anse, chenal »), pour le sens de « porter, prendre » à bière (« cercueil »), au latin bura, buris (« manche »).

Adjectif [modifier le wikicode]

buire \Prononciation ?\

  1. Brun foncé.

Dérivés[modifier le wikicode]

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

buire \Prononciation ?\ féminin

  1. Écluse.
  2. Buire, récipient.
    • Avant ier li brisai sa buire.
    • Au dehors du chastel et de la ville a une très belle fontaine, où, par usage, tous les matins, les femmes de la ville venoient atout [avec] buires et autres vaisseaux. — (Froissard)
    • Avoir [je] veulz le vin à la buire.

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

buire \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de bure, « feu de joie ».

Références[modifier le wikicode]

Ancien occitan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin butyrum (« beurre »).

Nom commun [modifier le wikicode]

buire masculin

  1. Beurre.

Variantes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844