bureau de tabac

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Composé de bureau, de et tabac.

Locution nominale [modifier]

Singulier Pluriel
bureau de tabac bureaux de tabac
\by.ʁo də ta.ba\

bureau de tabac \by.ʁo də ta.ba\ masculin

  1. Boutique qui vend du tabac, des cigarettes, des pipes, du papier à rouler ainsi que les accessoires destinés aux consommateurs de tabac.
    • Depuis lors Diderot et Grimm semblèrent prendre à tâche d’aliéner de moi les gouverneuses, leur faisant entendre que si elles n’étaient pas plus à leur aise, c’était mauvaise volonté de ma part, et qu’elles ne feraient jamais rien avec moi. Ils tâchaient de les engager à me quitter, leur promettant un regrat de sel, un bureau de tabac et je ne sais quoi encore, par le crédit de madame d’Épinay. (Jean-Jacques Rousseau (1712-1778), les Confessions, chapitre VIII ; édition Launette 1889 procurée par Wikisource s:fr:Les Confessions (Rousseau)/Livre VIII, page 105)
    • […] : il avait traversé la rue, tandis que son partenaire pénétrait à l’intérieur du bureau de tabac pour s’y fournir de cigarettes […]. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • D’habitude, on se contente de les saluer d’un mouvement de tête, chez la boulangère ou dans le bureau de tabac. (Philippe Delerm, « Rencontre à l’étranger », dans La sieste assassinée, Gallimard, 2001, page 11.)
Note[modifier]
Un bureau de tabac vend très souvent des biens non exclusivement destinés aux fumeurs, notamment des journaux et magazines, des articles de papèterie, des timbres, etc.

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]