bureau de tabac

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de bureau, de et tabac.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bureau de tabac bureaux de tabac
\by.ʁo də ta.ba\
« Carotte » signalant un bureau de tabac en France.

bureau de tabac \by.ʁo də ta.ba\ masculin

  1. Boutique qui vend du tabac, des cigarettes, des pipes, du papier à rouler ainsi que les accessoires destinés aux consommateurs de tabac.
    • Depuis lors Diderot et Grimm semblèrent prendre à tâche d’aliéner de moi les gouverneuses, leur faisant entendre que si elles n’étaient pas plus à leur aise, c’était mauvaise volonté de ma part, et qu’elles ne feraient jamais rien avec moi. Ils tâchaient de les engager à me quitter, leur promettant un regrat de sel, un bureau de tabac et je ne sais quoi encore, par le crédit de madame d’Épinay. — (Jean-Jacques Rousseau (1712-1778), les Confessions, chapitre VIII ; édition Launette 1889 procurée par Wikisource s:fr:Les Confessions (Rousseau)/Livre VIII, page 105)
    • […] : il avait traversé la rue, tandis que son partenaire pénétrait à l’intérieur du bureau de tabac pour s’y fournir de cigarettes […]. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • D’habitude, on se contente de les saluer d’un mouvement de tête, chez la boulangère ou dans le bureau de tabac. — (Philippe Delerm, « Rencontre à l’étranger », dans La sieste assassinée, Gallimard, 2001, page 11.)
Note[modifier le wikicode]
Un bureau de tabac vend très souvent des biens non exclusivement destinés aux fumeurs, notamment des journaux et magazines, des articles de papèterie, des timbres (voir maison de la presse), etc.

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]