buter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : bûter

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Verbe 1) De l’ancien français buter (« pousser, frapper »), variante de bouter ; le sens de « tuer, faire mourir » tient de but.
(Verbe 2) Du substantif but.

Verbe 1 [modifier le wikicode]

buter \by.te\ intransitif, transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se buter)

  1. Achopper, heurter un corps que l’on trouve saillant sur son chemin.
    • Et il fuit, il fuit toujours, et il bute contre les pierres, contre les mottes de terre, contre les touffes d’herbe, poursuivi sans cesse par les cris de mort. — (Octave Mirbeau, La mort du chien ,)
    • Ça m’abrutissait à tel point que je butai sur un gosse qui tenait un sac : « Tu peux pas faire attention, saligaude ! » hurla-t-il. — (Calixthe Beyala, Assèze l’Africaine, Albin Michel, 2012, chap. 14)
    • Il lisait le scénario comme un enfant qui apprend à lire, il butait sur les mots, tout sonnait faux, […]. Pour lui, c'était un pensum, c'était sa manière de dire que ça le barbait. — (Bertrand Tessier, Belmondo : L'incorrigible, éd. Flammarion, 2009, chap. 25)
  2. Appuyer contre quelque chose qui arrête.
  3. Soutenir (un mur, une voûte...) par le moyen d’un pilier-boutant, d’un arc-boutant, pour l’empêcher de s’écarter.
  4. Pousser (quelqu’un) à une résolution où il se fixe, s’arrête.
  5. (Familier) Tuer.
    • — Plus moches que des terreurs, disait-il. Ça buterait père et mère, histoire d’se faire la main. — (Francis Carco, Jésus-la-Caille, Troisième partie, ch. III, Le Mercure de France, Paris, 1914)
    • Un renardeau s'est fait buter par une voiture.
    • C'est bien la fatalité qu'il se soit noyé, murmure-t-il. J'aurais tant voulu le buter ! — (San Antonio, Réflexions définitives sur l'au-delà , S-A 9 , Fleuve noir, 2000)
  6. (Pronominal) (Figuré) (Familier) Se fixer, se tenir à quelque chose avec obstination.
    • Cet enfant se bute.
  7. (Sport) (Football) (Rugby) Scorer, marquer un but.
    • Très rapide, il se fait souvent remarquer pour ses relances pleines de culot. Également très bon dans le jeu au pied, il bute régulièrement avec son pied gauche au CA Brive. — (Alexis Palisson, article Wikipédia.)

Traductions[modifier le wikicode]

Verbe 2[modifier le wikicode]

buter \by.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Tendre à un but, à une fin.
    • Une naissance si distinguée donnait lieu au jeune Hugues de buter à tout ce qu'il y avait de plus grand. — ((Anonyme), Histoire abrégée des reliques et des saints qu'on honore à la prévôté d'Haspres, chapitre V ; Alexandre Régnier-Farez, Cambrai, 1860, page 31)

Homophones[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Verbe [modifier le wikicode]

buter \bu.ter\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Variante de bouter.

Références[modifier le wikicode]

Breton[modifier le wikicode]

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

Mutation Forme
Non muté puter
Adoucissante buter
Spirante futer

buter \ˈbytːɛr\ masculin

  1. Forme mutée de puter par adoucissement (p > b).