céphalotaxus

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1838) Francisation directe du latin Cephalotaxus. Le nom générique est composé de κεφαλή, kephalē (« tête ») et de τάξος, táxos (« if »), littéralement « if à têtes »; ce nom fait référence aux masses de microsporophylles d'apparence globulaire, qui forment ainsi les "têtes" bien fournies des cônes mâles chez ce genre.[1].[2]

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
céphalotaxus
\se.fa.lo.tak.sys\
Les cônes mâles de microsporophylles, d'apparence globuleuse à maturité, productrices du pollen, ont valu au céphalotaxus son nom générique latin qui signifie "if à têtes" (ici, un céphalotaxus du Japon).
Ce céphalotaxus de Chine arbore ses arilles purpurescents parvenus à maturité; ils se distinguent très bien de ceux de l'if, qui sont ouverts et exposent la graine à nu.

céphalotaxus \se.fa.lo.tak.sys\ masculin

  1. (Botanique) (Peu usité) Genre comprenant 11 espèces de petits conifères arbustifs ou arborescents ,sempervirents, de la famille des taxacées, caractérisés par leurs feuilles aciculaires disposées en spirale autour du rameau apparaissant comme sur deux rangées par torsion de la base des feuilles comme chez les torréyas, mais à pointe lisse (ce qui les différencie de ces derniers, dont les feuilles sont nettement mucronées), et par leurs gros arilles fermés de couleur verdâtre à pourprée à maturité; ce genre de conifère est endémique à l'Asie de l'Est mais est fréquemment planté ailleurs comme arbuste ornemental (genre Cephalotaxus).

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

(simplifié)

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. David Gledhill (2008) Article Cephalotaxus in: The Names of Plants, 4ème édition, Cambridge University Press
  2. Voir la figure ad hoc sur cette page, illustrant les grappes ou "têtes" de microsporophylles disposées sur un rameau floral.
  3. Plusieurs ouvrages de référence, même récents, rangent encore les genres Torreya, Cephalotaxus, et Amentotaxus (ou "ifs à chatons") dans une famille distincte, i.e. celle des céphalotaxacées. Cependant, plusieurs botanistes systématicens considèrent que les céphalotaxacées doivent être incluses dans celle des taxacées sur la base d'arguments phylogénétiques (e.g. R.A. Price (2003). Generic and familial relationships of the Taxaceae from rbcL and matK sequence comparisons. Acta Hort. 615: 235-237.)