céruléen

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Adjectif) Dérivé, au XVIIIe siècle, de cérulé, lui même issu du latin caeruleus (« bleu du ciel »).
(Nom) Par substantivation de l’adjectif.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin céruléen
\se.ʁy.le.ɛ̃\
céruléens
\se.ʁy.le.ɛ̃\
Féminin céruléenne
\se.ʁy.le.ɛn\
céruléennes
\se.ʁy.le.ɛn\

céruléen \se.ʁy.le.ɛ̃\ masculin

  1. (Poétique) Qui est d’une couleur azurée, bleuâtre. Il se dit surtout des flots de la mer.
    • Eurydice, enveloppée d’une draperie céruléenne et couronnée de blanches asphodèles, donne la main à Orphée. (Houssaye)
    • Bordé de croissants de lune et céruléen comme un matin d'été, son manteau devenait bleu sombre au fur et à mesure que, tout en rougissant un à un les croissants de lune, l'imbibait le sang. — (George R. R. Martin, A Game of Thrones, 1996, traduction de Jean Sola)
    • Ils sont installés dans une petite case de roseaux, une paillote sur pilotis au-dessus d’un lagon céruléen. — (Frédéric Beigbeder, 99 francs, Gallimard, 2000, collection Folio, page 280.)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
céruléen céruléens
\se.ʁy.le.ɛ̃\

céruléen \se.ʁy.le.ɛ̃\ masculin

  1. (Rare) La couleur céruléenne. #357AB7
    • Son éclat tient de la neige et du céruléen, ses plissages des drapés cassés de la statuaire. (Alunissage, Bernard Jeufroy)

Notes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Le thésaurus couleur en français Lien vers le thésaurus