côté obscur de la force

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1977) Calque de l’anglais dark side of the Force, expression utilisée dans la saga cinématographique de science-fiction américaine Star Wars (« La Guerre des Étoiles »), voir côté, obscur et Force.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Invariable
côté obscur de la force
\ko.te ɔbs.kyʁ də la fɔʁs\
Dark Vador, victime emblématique du côté obscur de la force.

côté obscur de la force \ko.te ɔbs.kyʁ də la fɔʁs\ masculin singulier

  1. (Orthographié généralement « côté obscur de la Force ») Dans la saga cinématographique Star Wars, côté malfaisant de la Force contre lequel doivent lutter les Jedis, par opposition à son côté bénéfique, « lumineux ».
  2. (Par extension) (Ironique) Le mal comme puissance tentatrice, la face sombre et malfaisante d’un individu.
    • Ici, nous allons parler des manipulateurs tombés du côté obscur de la force : ceux qu'on ne voit pas manipuler tellement il fait sombre.... — (Pauline Klein et ‎Olivier Bettach, Voilà ce que j'aurais dû dire !, page 61, Eyrolles, 2015)
    • Quelle provocation l’a poussé à foncer sur Materazzi ? On ne sait, mais cela ne change rien. Zidane a été rattrapé par le côté obscur de la force qui sommeillait en lui. — (Jean-Michel Normand, Le côté obscur de la force, Le Monde, 10/07/2006)
  3. (Par extension) (Ironique) Camp opposé aux principes d’une personne ou d’un groupe, qui peut exercer sur celui-ci une attraction pernicieuse.
    • Ainsi, nous allons abandonner nos bicyclettes pour la première fois depuis presque un an et monter dans une voiture. Nous avons beaucoup hésité à rejoindre le côté obscur de la force (motrice) mais rester enfermés à regarder la pluie tomber n’est pas une option qui nous tente. — (Florian Antoine, Une famille un monde, page 218, Books on Demand, 2015)
    • Le projet planifié de Nicolas Sarkozy serait de faire passer notre pays du côté obscur de la force, du côté des Anglo-Saxons, du libéralisme et de l’argent roi. — (Thomas Legrand, Petit dictionnaire énervé de la politique, article « Bayrou (François) », Editions de l’Opportun, 2010)
  4. (Par ellipse)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]