cœur à l’ouvrage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale [modifier le wikicode]

cœur à l’ouvrage \kœʁ a l‿u.vʁaʒ\ au singulier uniquement

  1. (Familier) Sorte de volontarisme fait de zèle et d'ardeur ; détermination dans ce qu’on fait, dans ce qu’on doit faire.
    • Il les apprenait par cœur et les gueulait dans le bois, accordés sur des musiques à lui, et ça donnait des envolées traînantes comme du chant grégorien, qui achalaient des hommes mais lui procuraient, à lui, du cœur à l'ouvrage. — (Robert Lalonde, Le Petit Aigle à tête blanche, Le Seuil, 2016)
    • Ce n'était pas vraiment l’amant parfait, car s'il mettait du cœur à l'ouvrage, il avait tendance à ne jamais m'attendre en éjaculant sans prévenir, puis s'enfuyait toujours après avoir consommé, pour se nettoyer, […]. — (Thierry Lefrondeur, Un cœur en Afrique, Éditions Textes Gais, 2017)
    • Allant jusqu'à brûler au fer rouge les pêcheurs et les ouvriers dans l'idée que la peur de la torture leur donnera du cœur à l'ouvrage, Asakawa présente toutes les caractéristiques du cerbère inexorable, du tortionnaire, du bourreau. — (Revue Littéraire, n° 58, Éditions Léo Scheer, juin-juillet 2015)
    • Trop de fonctionnaires, d'ailleurs le plus souvent mal payés, c'est une justice à leur rendre, aigris par conséquent : il vaudrait mieux qu'il y en eût moins et que, convenablement rémunérés, ils eussent du cœur à l'ouvrage. — (Jacques Bainville, La France, Éditions Self, 1947, vol. 2, p. 125)
    • Quand je fus assuré que le silence était bien revenu, je saisis un canif et fis de mon mieux pour tenter de m’entailler la jambe droite. Mais la lame était émoussée et je manquais de cœur à l’ouvrage. — (Graham Greene, Une sorte de vie, traduit de l'anglais par Georges Belmont & Hortense Chabrier, éd. Robert Laffont, 1971, chap. 3, §. 1)
    • On vous retape et on repart avec de moins en moins de cœur à l'ouvrage. Il est fini, le temps des héros. La guerre a besoin d'hommes pour aussi mal foutus qu'ils deviennent, rafistolés à l'arrière du front après les coups durs. — (Marcel Sauvage, Le Premier Homme que j'ai tué, éd. Grasset & Fasquelle, 1976)
    • Il sait jusqu'en ses os que la vertu cardinale de l'homme c'est le cœur à l'ouvrage, sa valeur première, cette vaillance. Une vaillance, oui, voilà ce qui est écrit en tête de sa table des valeurs. — (Henri Pourrat, Sous le pommier, éd. Albin Michel, 1945, chap. 4)
    • […] ; quatre hommes peuvent mettre en terre douze à quinze milliers de plants en un jour, et quelquefois plus lorsqu'ils ont cœur à l'ouvrage. — (Nouveau cours complet d'agriculture du XIXme siècle ou Dictionnaire raisonné et universel d'agriculture, Paris : Librairie ‎Roret, 1858, vol. 8 (Hab-Koet), p. 549)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]


Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]