cabaler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de cabale avec la désinence verbale -er.

Verbe [modifier le wikicode]

cabaler \ka.ba.le\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Péjoratif) Faire une cabale, être d’une cabale.
    • On était justement indisposé de voir des religieux, voués par état à l’humilité, à la retraite et au silence, diriger la conscience des rois, élever la noblesse du royaume, cabaler à la cour, à la ville et dans les provinces. — (Jean le Rond D’Alembert, La Suppression des jésuites (éd. populaire abrégée), Édouard Cornély, 1888)
    • Tu auras beau cabaler avec tous les calotins pour empêcher l’organisation du clergé, tu ne réussiras jamais. — (Jacques Hébert, La Confession du père Duchesne à l’abbé Maury, page 5, dans une livraison du Père Duchesne, 1790)
  2. (Par extension) Intriguer pour accroître un parti.
  3. (Par extension) Faire de sourdes menées.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]