cabas

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : cabàs

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1364)[1] En ancien français cabar (« panier pour transporter des fruits »)[2], de l’ancien occitan cabas[1], apparenté à l’espagnol capacho, capacha (« panier, prison ») et d’origine obscure[1][3] :
  1. du latin capax (« qui contient »)[4] avec le sens de « contenant[1][3] » ;
  2. du même radical gaulois que cabane[3] ;
  3. de l’arabe قفص, qafas (« cage, panier »)[3][5] ; ou plus probablement de خَبْرَاءُ (Xabrâ'u) (« grand sac de voyage »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
cabas
\ka.ba\

cabas \ka.ba\ masculin

  1. Panier de jonc qui sert ordinairement à mettre des figues.
    • 100 paquets de raisins secs et 200 cabas de figues. — (Voltaire, Phil. IV, 319)
  2. Grand panier aplati, en paille tressée, servant à porter différents objets.
    • Résignée, elle mit dans le cabas deux litres vides et s’en fut à l’auberge d’où elle revint bientôt avec le vin. — (Louis Pergaud, Joséphine est enceinte, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Ils allaient dans les marchés avec des cabas pour s’offrir à porter les provisions que les bourgeois y achetaient. — (Alain René Lesage, Gusman d’Alf. II, 2)
    • Vive le cabas ! il en est de lui comme des beignets, il faut y revenir quand on en a tâté une fois. — (Alain René Lesage, ib. II, 4)
    • Sur l’ordre de Telcide, Rosalie a revêtu son mantelet, pris son « cabas », c’est-à-dire son sac plat, en paille, avec soufflet de drap. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 105)
    • Sous prétexte d’aller chercher ou rapporter un plateau, il arrive qu’une bonne sœur se faufile à la cuisine, et y emplisse de friandises le gros cabas où elle met ostensiblement ses lunettes, son tricot et son livre de prières. — (Marguerite Yourcenar, Archives du Nord, Gallimard, 1977, page 311)
  3. Panier à provisions, souvent monté sur roulettes.
    • La vieille grelotteuse qui tapinait rue Saint-Martin, toujours avec son cabas, d’où sortaient parfois des poireaux ou des fanes de carottes. — (Jacques Drillon, Les fausses dents de Berlusconi, éditions Grasset (Collection Bleue), 2014)
    • En plein centre de Moscou, des employés remplissent des cabas à toute vitesse. — (Le Courrier du Vietnam, De Moscou à New York, la livraison de courses en 15 min s'envole depuis la pandémie, site lecourrier.vn, 18 avril 2021)
    • C’est la petite mère Décultot, une mémé d’un peu plus de quatre-vingts ans, que les deux kilomètres séparant le bourg de son hameau ne découragent pas de faire ses courses à pied. Qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente. C’est à cet exercice matinal qu’elle attribue sa longévité. Au retour, elle éprouve parfois les pires difficultés à porter ses deux cabas, surtout quand ils sont lestés d’un pack de six bouteilles d’eau. Vaillante, elle refuse de la tête l’aide que les automobilistes voudraient lui proposer. Moi seul trouve grâce à ses yeux. Il ne m’a pas fallu moins de vingt ans pour apprivoiser cette trotte-menu. — (Robert Cottard, Les Calendriers, Éditions de l’Olivier, Paris, 2019, ISBN 978-2-8236-1508-1, p. 39)
  4. (Régionalisme) Cartable d'écolier.
    • Mariette et Jacoulet, dans leurs cabas d'écoliers, transportaient les journaux de la résistance. — (Éléonore Niquille, L'archange qui boitait, éditions La clé d'or, 1951)
  5. (Désuet) Vieille voiture à l’ancienne mode.
    • Nous sommes venus dans un méchant cabas.
  6. Chapeau de femme dont la passe n'est pas relevée.
  7. (Ironique) Vieux chapeau de paille.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe caber
Indicatif Présent
Imparfait
Passé simple
tu cabas
Futur simple

cabas \ka.ba\

  1. Deuxième personne du singulier du passé simple de caber.

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • cabas sur le Dico des Ados Le Dico des Ados small logo 2021.svg

Références[modifier le wikicode]

  1. a b c et d « cabas », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
  2. Frédéric GodefroyDictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du IXe au XVe siècle, édition de F. Vieweg, Paris, 1881–1902 → consulter cet ouvrage
  3. a b c et d « cabas », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872–1877 → consulter cet ouvrage
  4. Pour capacho, capazo : « capacho », dans Diccionario de la Real Academia Española, 23e édition
  5. Henri Lammens, Remarques sur les mots français dérivés de l’arabe, Beyrouth Impr. Catholique, 1890, p. 50