caillé-blanc

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De caillé et blanc.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
caillé-blanc caillés-blancs
\Prononciation ?\

caillé-blanc masculin

  1. (Alchimie) Précipité de dissolution d'argent et d'acide de sel marin.
    • Enfin pour sixième & dernière preuve, je rapporterai le résultat du mélange de la dissolution de mon nouveau sel avec la dissolution d'Argent par l'esprit de Nitre : du mélange de ces deux liqueurs s'est suivi la précipitation de l'Argent en forme de caillé blanc, qui, comme on le sçait, étant fondu sur le feu et devient ce qu'on appelle "Lune cornée", & ce précipité n'a été accompagné d'aucune effervescence. (M. Bourdelin; « Premier mémoire sur le succin. » in Histoire de l'Académie royale des sciences -1745)


Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]