calculatrice

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1822) Dérivé de calculer, avec le suffixe -atrice[1]. À noter l’existence du mot latin calculatrix (« celle qui calcule »)[2].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
calculatrice calculatrices
\kal.ky.la.tʁis\
Une calculatrice (3)

calculatrice \kal.ky.la.tʁis\ féminin

  1. Celle qui compte, qui s’occupe de calcul (pour un homme, on dit : calculateur).
    • [Cette poule] est non moins bonne calculatrice quand il s’agit de répartir les pitances : chacun aura la sienne : pas une de plus, pas une de moins. — (Société Impériale d’émulation d’Abbeville, Mémoires, 1869, page 63)
    • Mme Loutre remonte du pré son seau de lait. Mais, ni la douceur de la soirée ni le chant de l’accordéon qui semble venir au-devant d’elle tandis qu’elle approche de la maison, ne dérident son dur visage de calculatrice ; pas de rêves, dans ces vies consacrées au gain. — (Roger Martin du Gard, Vieille France, Le Livre de Poche, 1974 (1re édition 1933), page 143)
    • Mais elle n’était pas au bout de ses peines, et pendant plusieurs années, elle dut se contenter d’un gagne-pain de misère : calculatrice dans une compagnie d’assurances, correctrice de journal. — (Lorette Perdoli-Brodbeck, Une grande Neuchâteloise : hommage à Sophie Piccard, dans Femmes suisses et le Mouvement féministe, no 4, avril 1990, page 19 [texte intégral])
  2. Celle qui combine les choses pour atteindre un but (pour un homme, on dit : calculateur).
    • Tactique banale, soit. Pauvre piège amoureux, vieux comme l’amour, mais dans lequel, prévenue cependant, je tremble de tomber. Ô calculatrice ! J’ai pu résister à votre désir, mais au mien ? — (Colette, Willy, Claudine en ménage, Mercure de France, 1902, page 120)
  3. (Technologie) Machine qui effectue des opérations de mathématiques.
    • Lorsqu’on veut calculer le sinus d’un angle, on utilise la calculatrice comme expliqué ci-dessous. — (Alain Juillac, Maths 3e. Programme 2008, Bréal, 2008, page 197)

Synonymes[modifier le wikicode]

Appareil :

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin calculateur
\kal.ky.la.tœʁ\

calculateurs
\kal.ky.la.tœʁ\
Féminin calculatrice
\kal.ky.la.tʁis\
calculatrices
\kal.ky.la.tʁis\

calculatrice \kal.ky.la.tʁis\

  1. Féminin singulier de calculateur.
    • Froide, brave, calculatrice, méfiante, discutante, ayant toujours peur d’être électrisée par quelqu'un qui pourrait se moquer d’elle, absolument libre d’enthousiasme, un peu jalouse des gens qui ont vu de grandes choses à la suite de Napoléon, telle était la jeunesse de ce temps-là, plus estimable qu’aimable. — (Stendhal, De l’Amour, tome 2, Librairie universelle, Paris, 1822, page 250)
    • En France, la bourgeoisie, plus cultivée, plus calculatrice, compte se débarrasser du Front populaire à l’usure — (Lilly Marcou, Ilya Erhenbourg : Un homme dans son siècle, Fenixx, 2015 → lire en ligne)

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Sources[modifier le wikicode]

  1. « calculatrice », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
  2. Félix GaffiotDictionnaire latin français, Hachette, 1934 → consulter cet ouvrage

Bibliographie[modifier le wikicode]

Latin[modifier le wikicode]

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

calculātrīce \kal.ku.laːˈtriː.ke\

  1. Ablatif singulier de calculatrix.