calfatage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de calfater avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
calfatage calfatages
\kal.fa.taʒ\

calfatage \kal.fa.taʒ\ masculin

  1. (Marine) Action de calfater ou résultat de cette action.
    • Mais le Firecrest faisait toujours un peu d’eau, et je décidai de le remettre une nouvelle fois à terre et de terminer par là où j’aurais dû commencer en enlevant complètement le doublage en cuivre et en refaisant le calfatage de la coque. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Le bateau lyonnais appartient donc au type monoxyle-assemblé de transition, mais avec deux particularités [...] : d’une part un assemblage secondaire par mortaises et clés [...]; d’autre part, le calfatage des joints avec un tissu imprégné de brai, tel que les constructeurs greco-romains en utilisaient pour protéger la coque, par exemple en le disposant, dans les coques à bordé double, entre les bordés internes et externes. — (L’Arbre et la forêt. Le Bois dans l’Antiquité. Textes réunis par J.-C. Béal, 1995)
  2. (Marine) Ensemble des joints d’un bateau.
    • Le calfatage est à refaire.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]