calisson

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De l’occitan calissoun ou canissoun (même sens) → voir canision en ancien français.
Frédéric Mistral, dans son dictionnaire provençal-français parle, pour canissoun ou canissou de « claie ronde sur laquelle les pâtissiers portent diverses pâtisseries », puis d’une « sorte de biscuit à la pâte d’amande » ce qui aurait donné les canissoun d’ais ou calissoun d’aix, « biscuits renommés qu’on fabrique dans cette ville ». Le mot fut altéré par le temps pour devenir « calisson ».
Par ailleurs de multiples histoires expliquent différemment l’origine de ce mot :
D’après l’une, le nom serait né au XVe siècle lors des noces du roi René et de Jeanne de Laval. Cette dernière était considérée comme très austère et souriait rarement. En goûtant cependant un de ces biscuits, elle regagna un sourire, et il fut alors demandé quelles étaient ces douceurs, à quoi il fut répondu : di calin soun (« ce sont des calins »).
D’après une seconde, cela remonterait plutôt au XVIIe siècle : ces douceurs étaient offerte à la messe en guise d’eucharistie dans les calices, le mot « calice » se disant alors calissoun en provençal. Le prêtre, en disant venite ad calicem (« venez au calice »), se voyait répondre venes toui i calissoun.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
calisson calissons
\ka.li.sɔ̃\

calisson \ka.li.sɔ̃\ masculin

  1. Confiserie en forme de losange faite de pâte d’amande mêlée de fruits confits (melon, orange) posée sur un biscuit et nappée de glace royale ; spécialité d’Aix-en-Provence.
    • N’oublie pas de nous rapporter des calissons : j’adore ça.
    • Il se détourna et piocha un calisson parmi les douceurs. — (Claude Izner, Le Talisman de la Villette, 2006)

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • calisson sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  • Frédéric MistralLou Trésor dou Félibrige ou Dictionnaire provençal-français, 1878-1886