caller

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de l’anglais call (« appeler »).

Verbe [modifier le wikicode]

caller \ko.le\ 1er groupe (conjugaison)

  1. (Canada) (Chasse) Imiter le cri d’un gibier pour l’attirer.
    • Il m'a appris à caller l'orignal.
  2. (Canada) Mener le set carré, le commenter, appeler les figures de cette danse.
    • Plus souvent qu’à son tour, le calleur va caller en anglais les figures principales de la danse et broder en français entre celles-ci.— (François Laliberté, Domino, le calleur a chaud, in Liaison, Numéro 22, juin-juillet 1982, p. 36)
  3. (Canada) (Néologisme) (Familier) Appeler au téléphone, souvent dans le but de commander de la nourriture.
    • En revenant à la maison, on a callé une pizza.
  4. (Poker) Suivre la mise.
    • La BB checke, nous misons un 1⁄2 pot, il calle. Le turn est un 9, toujours rainbow, ce qui exclut la couleur, mais ouvre des possibilités de quinte. — (Boris Learsi, Poker instinct 6, 2015)

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Hubert Mansion, 101 mots à sauver du français d'Amérique, Les éditions Michel Brûlé, Boisbriand, 2008

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du verbe call, avec le suffixe -er.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
caller
\Prononciation ?\
callers
\Prononciation ?\

caller \Prononciation ?\

  1. Personne qui appelle, au téléphone.
  2. Visiteur.
  3. (Informatique) Fonction qui en appelle une autre.

Synonymes[modifier le wikicode]

visiteur

Antonymes[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]