camélia

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du nom de genre Camellia, du nom du jésuite, le frère Jiří Josef Camel (dit Camellus) qui avait introduit le premier arbuste en Europe en 1752.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
camélia camélias
\ka.me.lja\
Un camélia (1)
Des camélias (2)

camélia \ka.me.lja\ masculin

  1. (Botanique) Arbuste d’ornement du genre Camellia, originaire du Japon et qui donne de belles fleurs sans odeur.
    • Les camélias de Fa-ti sont magnifiques, et croissent en pleine terre.— (Auguste Haussmann, Voyage en Chine, Cochinchine, Inde et Malaisie - Volume 1, 1847, p.218)
    • Selon Kaempfer, les camélias sauvages poussaient au Japon dans les haies et il existait également des variétés cultivées.— (WT. Stearn Les expéditions botaniques et les grands voyages d'explorations au XVIIIe siècle in, L'empire de flore : Histoire et représentation des fleurs en Europe du XVIème au XIXème siècle, 1996, p.69)
    • Los Angeles est luxuriante de bougainvilliers et de camélias nourris de l’eau volée à la vallée de l’Owens. Los Angeles, c’est une piscine dans le jardin et une BMW dans l’allée. — (Larry Fondation, Dans la dèche à Los Angeles, Fayard, 2014, page 42)
    • Sur le mur qui me fait face, le camélia a fleuri. Je me demande si je n’ai pas rêvé. — (Leïla Slimani, Le « Journal du confinement » de Leïla Slimani, jour 1 : « J’ai dit à mes enfants que c’était un peu comme dans la Belle au bois dormant », Le Monde 18 mars 2020)
    • Or, fin mars, près de trois milliards d’habitants étaient déjà confinés, souvent dans des conditions éprouvantes ; la plupart n’étaient pas des écrivains observant le camélia en fleur autour de leur maison de campagne.— (Serge Halimi, Dès maintenant !, avril 2020)
  2. Fleurs de cet arbuste.
    • Finis les ombrelles et les éventails. Finis les salons de thé au papier blanc orné de motif de paulownia. Finis les kimonos aux teintes pourpres semés de camélias et de pruniers couverts de neige.— (François Laplantine, Tokyo, ville flottante: Scène urbaine, mises en scène, avril 2010)
    • Quand il parlait de sa jeunesse mondaine, il en parlait « comme du temps du camélia à la boutonnière. »— (Dane McDowell, L’Herbier de Marcel Proust, 18 octobre 2017)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • camélia sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • camélia sur l’encyclopédie Vikidia Vikidia V vectorised.svg

Références[modifier le wikicode]