cambrure

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de cambrer avec le suffixe -ure.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cambrure cambrures
\kɑ̃.bʁyʁ\

cambrure \kɑ̃.bʁyʁ\ féminin

  1. Courbure en arc.
    • La cambrure d’un soulier.
    • quelque chose de subtil qui vous pénétrait se dégageait même des draperies de sa robe et de la cambrure de son pied. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Pansu, il arborait par tous les temps le même gilet blanc brodé de chimères. La jambe, bien que courte, avait une élégance naturelle, due à sa cambrure. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 67.)
  2. Mouvement que l’on fait lorsqu’on se cambre.
    • La lombalgie peut être aggravée par un excès de cambrure lombaire, ou lordose.
    • – Lève-toi donc un instant…. là … tourne… doucement ! Eh mais, dites donc, Fernand, c’est vrai qu’elle a de l’allure, votre fille : voyez donc un peu cette taille, cette cambrure ! — (Colette Vivier, La maison des petits bonheurs, 1939, éd. Casterman Poche, page 182.)
  3. (Sport) (Ski) Courbure longitudinale d’un ski qui en rehausse la partie centrale.

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus cambrure figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bateau.

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]