Aller au contenu

canadienne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Canadienne

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de Canada, avec le suffixe -ienne.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
canadienne canadiennes
\ka.na.djɛn\
Une canadienne avec une capuche. (1)
Des canadiennes. (2)
Une Peugeot 202 canadienne. (3)
Une génisse canadienne. (4)

canadienne \ka.na.djɛn\ féminin

  1. (Habillement) Manteau lourd et chaud fait en laine du pays.
    • Mets ta canadienne, il fait très froid dehors.
    • 22 février 1941 – Résultats du grec : Wagner est recalé à un point. Pauvre Juif qui n’aura pas l’occasion de se représenter. J’étais tout contre lui, devant la liste, et j’entendais battre son cœur à travers sa canadienne. — (Benoîte et Flora Groult, Journal à quatre mains, Denoël, 1962, page 147)
    • Tous deux riaient en discutant d’une manière animée, et personne n'avait prêté attention à ces deux passants qui n’avaient de remarquable que leurs luxueuses canadiennes fourrées de lapin gris. — (Paul Berna, Le cheval sans tête, 1955, réédition Le Livre de Poche, 1980, page 44)
    • Le casier aux vêtements, très profond, était calculé pour contenir une quinzaine de portemanteaux, ce qui était un peu juste, l’hiver, quand les huit commis et le chef de brigade devaient loger, outre leurs vestes, des manteaux et des canadiennes — (Boileau-Narcejac, Terminus, 1980, éd. Folio, page 14)
  2. Type de tente à ouverture triangulaire, en forme de toit.
    • L’apparition de la tente canadienne va changer beaucoup de choses : « On a ajouté des murs d’environ 35 cm et parfois une abside permet de ranger des sacs. — (Pierre W. Boudreault, Denis Jeffrey , Identités en errance, Éd. Presses universitaires de Laval, 2007)
    • Une canadienne ne se prête guère à un séjour prolongé, mais si elle doit être utilisée sous des climats divers et dans des conditions sportives, son choix demande quelque attention. — (Louis Montange, Le camping, Éd. P.U.F., 1975)
  3. (Vieilli) Type de grosse automobile.
    • Elle acquit une de ces gigantesques voitures américaines carrossées en bois, qu’on appelait des canadiennes. — (Jean-Jacques Brochier, Odette Genonceau, J’ai Lu, page 103)
    • L'ambulance américaine dont avait parlé le chirurgien attendait déjà devant le perron. C'était un magnifique véhicule gris métallisé, carrossé en canadienne et dont les vitres étaient pourvues de petits rideaux blancs. — (Frédéric Dard, Puisque les oiseaux meurent …, “Le premier jour”, chapitre IV ; Éditions Fleuve Noir, coll. Spécial-Police n° 241, Paris, 1960, p. 58)
  4. Race mixte (lait surtout) de taurins (vaches) du Canada (Québec), à robe sombre unie, de noir à roux. Note : Peut être utilisé avec une majuscule (Canadienne) pour mettre en avant le fait qu’on donne un caractère générique au mot.
  5. Genre de canoë dont les deux extrémités sont relevées.
  6. Sorte de charrue munie de plusieurs petits socs, servant à travailler la terre en surface.

Traductions[modifier le wikicode]

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin canadien
\ka.na.djɛ̃\
canadiens
\ka.na.djɛ̃\
Féminin canadienne
\ka.na.djɛn\
canadiennes
\ka.na.djɛn\

canadienne \ka.na.djɛn\

  1. Féminin singulier de canadien.
    • On dit que la capitale canadienne s'africanise voire se somalianise ou djiboutianise, vite une description/explication sociologique ? — (site www.slateafrique.com, 22 septembre 2015)

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Gallo[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

canadienne \kanadjøn\ féminin (graphie francisante)

  1. Herse à ressort.

Références[modifier le wikicode]

  • Atelier de gallo de la maison de retraite La Perrière, Dictionnaire / motier, Maison de retraite La Perrière[version en ligne] / [pdf]
  • Jean-Marie Renault, Glossaire du parler de Trémeur, Famille Renault, 2008, 49 pages[version en ligne] / [texte en ligne]