canaille

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Canaille

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’occitan canalha (« ensemble de chiens ») ; a remplacé chiennaille.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
canaille canailles
\ka.naj\

canaille \ka.naj\ féminin

  1. (Péjoratif) (Collectif) Vile populace.
    • Je vois dans le naturalisme un synchronisme du suffrage universel, et le protagonisme antiesthétique de la canaille : l’écrivain fait sa cour à la rue, comme jadis au roi. — (Jules Huret, Enquête sur l’évolution littéraire, page 36, Bibliothèque-Charpentier, E. Fasquelle, 1913)
    • C’est une des joies de la canaille que de voir un homme de quelque valeur réduit à partager son sort. Elle s’acharnera à lui maintenir la tête dans le purin où elle barbote. — (Lucien Rebatet, Les deux Étendards, chap. XX ; Éditions Gallimard, coll. Soleil, Paris, 1971, p. 674)
  2. (Par extension) Gens de toutes conditions auxquels on veut témoigner du mépris. — Note : Dans ce cas il peut s’appliquer à une seule personne.
    • Il s’est conduit comme une vile canaille.
    • Vous n’êtes qu’une canaille.
    • Ces canailles de domestiques me laissent toujours seul.
    • Elle se campa devant son homme et lui rugit à la face :
      — Brigand, canaille, gouilland, voleur, soulaud ! Tout le répertoire y passa.
      — (Louis Pergaud, Le retour, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • On te mettra dans une tombe, vieille canaille,
      Et moi j’irai faire la bombe, vieille canaille,
      À coup de petits verres d’eau de vie, la plus belle cuite de ma vie,
      Sera pour tes funérailles, vieille canaille. — (Serge Gainsbourg, Vieille canaille, Aux armes et cætera, 1979.)
  3. (Figuré) (Familier) Enfant turbulent, remuant.
    • Ces petites canailles m’en font voir de toutes les couleurs
Note[modifier]
attention Ce mot féminin n'a pas de masculin correspondant, et il peut désigner des hommes.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
canaille canailles
\ka.naj\

canaille \ka.naj\masculin et féminin identiques

  1. Qualifie une vulgarité non naturelle, chien.
    • On se serait cru chez un grand seigneur d’autrefois, n’eussent été l’allure vulgaire et les éclats de voix canailles qui attestent chez notre amphitryon un muflisme inégalable. — (Octave Mirbeau, Le gamin qui cueillait les ceps, dans La vache tachetée, 1918)
    • Une commère dont la chemise très courte cachait mal les rondeurs, m’accueillit et, me poussant dans une pièce quasiment obscure, me confia d’un air canaille. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France : écouter « canaille [ka.naj] »

Références[modifier]