canante

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIXe siècle) Substantivation de canante (« agréable, divertissante »). Clair Tisseur précise de manière facétieuse : « parce qu’une canante, dans les commencements, c’est tout ce qu’il y a de plus canant, mais dans les commencements seulement ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
canante canantes
\ka.nɑ̃t\

canante \ka.nɑ̃t\ féminin

  1. (Lyonnais) (Familier) (Désuet) Petite amie ; jeune femme.
    • Y gn’a z’apparence, tout d’même pour beaucoup de femmes d’aujourd’hui ; je n’en connais pour ma part de ces petites canantes aux navets que reluquent de z’épouseurs, et que ne voyent dans le mariage que la corbeille de noce et préfèrent le présent au futur ! — (Guignol II, Aux gones de Lyon, Journal de Gnafron, cousin de Guignol, 15 octobre 1865, page 1)
    • Pardonne, Madelon, j’ai pris une pistache,
      J’avais trop de chagrin, j’ai voulu le noyer ;
      Mais, Gnafron te l’a dit, je suis resté sans tache,
      Les bras tendus vers toi je reviens au foyer.
      Toi seule es mon fenon, toi seule es ma canante,
      Et si j’ai déraillé c’est sans tamponnement.
      Notre vieille chanson mon cœur toujours la chante,
      Si c’est pas tous les jours, c’est au moins par moments.
      — (Joanny Gonindard, Au gré du vent, A. Rey, 1901, pages 55-56)

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

canante \ka.nɑ̃t\

  1. Féminin singulier de canant.

Références[modifier le wikicode]