caner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Déverbal de cane.

Verbe [modifier le wikicode]

caner \ka.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Mourir.
  2. (Par extension) (Familier) être cané : être mort de fatigue, éreinté, exténué.
    • On a marché dix heures, on est complètement canés.
  3. (Familier) Faire la cane, reculer devant le danger. Avoir peur, reculer au lieu d’agir, faire le plongeon comme le canard ou la cane.
    • « Oui ! Vous êtes vraiment Français, reprend le troupier n° 1 ; vous n’avez cané ni l’un ni l’autre, c’est parfaitement prouvé. » — (Émile Marco de Saint-Hilaire, Physiologie du troupier, Aubert et Cie/ Lavigne, Paris, 1841)
    • Moi, je ne cane pas, vieux. J’ai jamais reculé devant personne. — (Maxence Van der Meersch, La Maison dans la dune, Albin Michel, 1932, page 92)
    • Un coup de poignard, constata Dickson, et le bandit qui a fait le coup n'a pas cané à la besogne. — (Jean Ray, Harry Dickson, Le Châtiment des Foyle, 1934)
  4. (Par extension) (Régionalisme) Déféquer, chier.
  5. (Vieilli) Jacasser.


Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]