canut

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Canut

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1786) (Nom, adjectif 1) Origine obscure. Peut-être à rattacher à canette[1][2] (« bobine creuse servant aux tisserands ») avec un suffixe atypique.
(Adjectif 2) → voir Canut.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
canut canuts
\ka.ny\

canut \ka.ny\ masculin (pour une femme, on dit : canuse)

  1. (Lyonnais) (Soierie) Ouvrier tisserand de soie travaillant sur un métier à tisser, au XIXe siècle.
    • Les canuts n’ayant pas de vin
      Aux Charpennes courent soudain.
      — (Complainte historique sur le triste événement arrivé dans la ville de Lyon au mois d’août 1786, occasionné par une révolte faite par les ouvriers en soye et garçons chapeliers, manuscrit, août-septembre 1786, Bibliothèque municipale de Lyon)
    • Un canut travaille tout le jour dans le mauvais air, gagne vingt sous, et meurt de faim. […]. Un canut est libre direz-vous ? Libre de quoi, s'il vous plait ? Libre de se promener, s'il a le temps ; de boire, manger ? s'il a de quoi de vivre ? pas toujours ; de se tuer ? davantage, si on ne l'empêche pourtant : c'est un esclave lié, garrotté par la misère, la faim, le froid, la loi, les gendarmes, tous maîtres qui ont la main rude et d'entrailles peu, sans compter le fabricant, qui par métier les a de bronze. — (R. T. (anonyme), « Variétés : Boutade », dans la Bibliothèque universelle des sciences, belles-lettres et arts, rédigée à Genève. 1832 - tome 1 : Littérature, Genève : Imprimerie de la Bibliothèque universelle & Paris : chez Rossance père, p. 420)
    • Le bruit des métiers semblait être la respiration de maisons vivantes, les grandes maisons de canuts, avec rien d’autre que les fenêtres et cette respiration. — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, page 73)
    • Mais, tenez, il y bien plus grave. Vous pensez amadouer le correspondant de quartier d’un grand quotidien, au détour d’un zinc, en vous disant que deux grands blancs l’apprivoiseront et que le communiqué que vous souhaitez voir publier le lendemain est sur les bons rails — ouf, merci Robert ! — et vous voilà embarqué dans une discussion où les canuts débaroulent en armes de la colline, où Laurent Mourguet rive son clou à Érasme en personne et où vous vous demandez si votre interlocuteur ne serait pas, si ça se trouve, le prochain lauréat du prix de l’Association des Écrivains lyonnais. — (Robert Luc, Contes du gros caillou, Éditions Lyonnaises d’arts et d’histoire, 2000, page 3)
  2. (Par extension) Personne très pauvre.

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Aide sur le thésaurus canut figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : soie.

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin canut
\ka.ny\

canuts
\ka.ny\
Féminin canuse
\ka.nyz\
canuses
\ka.nyz\

canut \ka.ny\ masculin

  1. Qui est spécifique aux canuts.
    • Une locution canuse montre encore aujourd’hui combien était maigre la pitance du canut. — (La Revue du siècle, littéraire, artistique & scientifique, 1889)

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin canut
\ka.ny\

canuts
\ka.ny\
Féminin canute
\ka.nyt\
canutes
\ka.nyt\

canut \ka.ny\ masculin

  1. Relatif à Saint-Canut, paroisse de la ville québécoise de Mirabel [1].

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • canut sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • canut sur l’encyclopédie Vikidia Vikidia V vectorised.svg

Références[modifier le wikicode]

Ancien occitan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin canutus.

Adjectif [modifier le wikicode]

canut masculin

  1. Chenu, blanc.

Références[modifier le wikicode]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage

Occitan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Via l’ancien occitan canut (« chenu, blanc »), du latin canutus.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
canut
[kaˈnyt]
canuts
[kaˈnyts]

canut [kaˈnyt] (graphie normalisée) masculin

  1. (Viticulture) Cépage cultivé dans le Lot et l’Aveyron, dont il y a une variété blanche et une noire.
  2. Sobriquet des tisseurs de soie, à Avignon et à Lyon, ainsi nommés par allusion à leurs bobines de roseau.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]