caoued

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De l’arabe قواد, qawwaàd[1] qui a donné l’espagnol et l’occitan alcahuete, tout deux construits avec l’article « al » devant « qawwaàd »[2]). Ce dernier vient du verbe arabe cada (« guider »)[3]. Littéralement, le mot signifie « celui qui guide », et cette même racine a donné caïd. Selon Antoine-Paulin Pihan, l'étymon du verbe français guider en serait issu aussi[4].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
caoued caoueds
\ka.wɛd\

caoued \ka.wɛd\ masculin

  1. Entremetteur, proxénète.
    • Le tenancier est toujours un Arabe : il se met en marche par les rues, tout doucement, précédé d’un compère qui inspecte les passants et évente la police, et suivi à quelque distance par cinq ou six caoueds, gaillards solides et d’apparence paisible. — (Revue africaine, Volume 51, La Société, 1971, p. 41)
    • L’Andalousie, il m’a dit, elle est à ces maquereaux de caoued qui nous vendent. Et comme on est de plus en plus nombreux, on vaut de moins en moins cher… — (Henri Michel Boccara, Migrations, Le Rapport Alpha, Senso Unico Éditions, 2008, p. 54)
  2. Délateur, dénonciateur, mouchard.
    • Tu n'es qu'un mouchard, un vulgaire caoued ! Michel Assassin, cela se voit sur ta gueule, Costa ! On n'a pas besoin de te donner pour ça ! Maintenant, ouste, dehors ! — (Noureddine Aba, Zaheira, L'annonce faite à Marco, ou, À l’aube et sans couronne : pièce en 5 actes et 9 tableaux, L’Harmattan, 1981, p. 199)
    • Caoued, va ! Vous z’allez voir si ça va pas vous crever les yeux, le rapport ! — (Roland Bacri, et alors? : et oilà !, roman, E. Nallis, 1968, p. 83)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]