caoutchouc

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1736)[1] De l'espagnol caucho ; première attestation sous la plume de Charles Marie de La Condamine[1] (Lettre à l'Académie des Sciences).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
caoutchouc caoutchoucs
\ka.ut.ʃu\
Du caoutchouc (1) séchant au soleil.
Un caoutchouc (6b).

caoutchouc \ka.ut.ʃu\ masculin singulier

  1. Suc coagulé provenant du latex extrait de certains végétaux tels que le figuier d’Inde, le jaquier, etc., et utilisé par l’industrie.
    • Le ficus élastica fut le premier arbre exploité pour l’obtention du caoutchouc en Inde à la fin du XIXe siècle mais les résultats sont décevants. Si l’arbre pousse assez vite, il faut toutefois attendre près de 25 ans avant de pouvoir l’exploiter. (Alain Baraton, Le caoutchouc est un arbre dans son pays d’origine !, La Main verte sur France Inter le 4 décembre 2016)
  2. Matière synthétique calquant les propriétés de la matière naturellement produite.
    • Le caoutchouc synthétique n’est pas d’aussi bonne qualité que le naturel, mais revient beaucoup moins cher à produire et est donc beaucoup plus rentable.
  3. (Figuré) (Argot) Contorsionniste. (Par extension) Clown.
    • Avant de guincher les Clodoches, il était caoutchouc chez Rancy. (Bruant, 1901)
  4. (Par extension) Vêtement imperméable de cette matière.
    • Il enfila son caoutchouc, qui lui permettrait de se protéger de la pluie.
  5. (Au pluriel) Chaussures imperméables faites de cette matière.
    • Tout l’espace qui s’étend entre ses petits caoutchoucs et le pied de la colline de glace lui semble un ravin terrifiant, d’une profondeur incommensurable. (Anton Tchekhov, Histoire de rire, traduction Anne Coldefy-Faucard, Librio 698, 2004, E.J.L.)
  6. (Botanique)
    1. Arbre à caoutchouc, hévéa (Hevea brasiliensis).
    2. Arbre sempervirent aux feuilles elliptiques de la famille des moracées, originaire d'Asie (Ficus elastica).
      • Ta rime sourdra, rose ou blanche,
        Comme un rayon de sodium,
        Comme un caoutchouc qui s'épanche ! (Arthur Rimbaud, Poésies, Ce qu'on dit au poète, 1871)
      • Dans les années 1950, le caoutchouc et le philodendron sont devenues les plantes à la mode, avant d'être détrônés par le Ficus benjamina. (Marie Berthelot, Entretenez vos plantes d'intérieur, 2007, p.27)
      • On peut ainsi rabattre le tronc d’un caoutchouc, les tiges dénudées d’un lierre ou encore le sommet d’un ficus benjamina qui finit par prendre trop de volume. (Marie-Sylvie Maufus, Comment tailler les plantes d’intérieur ?, L’Orne hebdo le 23 février 2017)


Variantes[modifier]

Synonymes[modifier]

Suc coagulé
Ficus elastica

Dérivés[modifier]

Hyponymes[modifier]

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du français caoutchouc.

Nom commun[modifier]

caoutchouc (Indénombrable)

  1. Caoutchouc.