capeyer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Verbe dérivé de cape avec le suffixe -eyer.

Verbe [modifier]

capeyer \ka.pe.je\ ou \ka.pɛ.je\ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Variante de capéer.
    • Robert Kurtis veut lui tenir tête en capeyant, mais le vent est si furieux que le Chancellor ne peut tenir la cape. — (Jules Verne, Le Chancellor, 1875)
    • D’après cette loi, le baromètre doit donc remonter pour un navire qui reçoit le vent de bâbord, et, s’il est libre de sa manœuvre, il sera prudent de capeyer bâbord amures pendant la période où le commandant ignore le demi-cercle dans lequel il se trouve, quitte à changer d’amures s’il voit le vent refuser. — (J. de Sugny, Éléments de météorologie nautique, 1890)

Variantes[modifier]

  • capayer
    • Le facteur le plus important, en dehors de la robustesse de mon navire et de tout son matériel, était la possibilité de « capayer » à la voile pendant un temps presque infini sans dépense de charbon. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  • capéer