capillotracté

From Wiktionnaire
Jump to navigation Jump to search

Français[edit source]

Étymologie[edit source]

Du latin capillus (« cheveu ») et tractatus participe passé de tractare (« tirailler », « tirer avec force »). Une légende urbaine tenace voudrait que le mot soit sorti de l'esprit de l'humoriste Pierre Desproges.

Adjectif [edit source]

Singulier Pluriel
Masculin capillotracté
\ka.pi.lɔ.tʁak.te\

capillotractés
\ka.pi.lɔ.tʁak.te\
Féminin capillotractée
\ka.pi.lɔ.tʁak.te\
capillotractées
\ka.pi.lɔ.tʁak.te\

capillotracté masculin

  1. (Figuré) (Par plaisanterie) Tiré par les cheveux.
    • Et enfin quand on ne sort pas, on entre, ce qui donnait « sol » pour entre entresol. Le procédé était certes tordu, voire tiré par les cheveux (pour ne pas dire « capillotracté ») mais il était efficace et sûr. — (Jacques Le Goff, Nouvelles approches, Éditions Le Manuscrit, 2006, page 95)
    • Il aimait particulièrement cet auteur qui mariait dans ses grilles l'humour à une vaste culture, même si parfois ses définitions étaient... capillotractées. — (Lucia et Mélano, On n'éteint pas le soleil, Mon Petit Éditeur, 2011, page 139)
    • Selon Majorana, l’Allemagne ne représente pas de danger pour la paix en vertu de deux arguments très capillotractés et qui, surtout, se révéleront grossièrement faux. — (Étienne Klein, En cherchant Majorana, Gallimard, 2013, page 104)

Prononciation[edit source]

Références[edit source]