carabin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1583-90) Apparaît sous la plume de Brantôme [Pierre de Bourdeille] avec le sens de « capitaines étrangers ». Sans doute apparenté à escarbot, insecte fouisseur (→ voir scarabée) ; le moyen français escarrabin désigne une personne vêtue de noir qui enterrait les morts pendant les grandes pestes, puis par ironie, carabin de Saint-Côme signifie « chirurgien », saint Côme étant le patron de cette corporation. D’où le sens usuel actuel d’« étudiant en médecine » (sens 3 et 4).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
carabin carabins
\ka.ʁa.bɛ̃\

carabin \ka.ʁa.bɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : carabine)

  1. (Vieilli) Soldat de cavalerie qui portait une carabine et que l’on employait d’ordinaire dans les reconnaissances, les escarmouches.
  2. (Familier) Étudiant en médecine.
    • [...] les uns comme les autres doivent songer qu'ils sont d'abord les régents et les professeurs d'une école : le malade est le livre qu'on ouvre à la curiosité des petits carabins. À Paris, l'hôpital est la terreur du pauvre. — (Remy de Gourmont, Le Chemin de Velours - Nouvelles dissociations d'idées, Mercure de France, 1902, éd. 1911, p. 300)
    • Ils se diraient guéris afin de sortir au plus vite, d’échapper à cette obsession, qu’augmente encore la présence des carabins, les internes et les externes, en tablier blanc. — (Alfred Delvau, Les Heures parisiennes, 1865)
    • Zut ! je suis ce que je suis, Bobinette... une espèce de déclassée... un carabin raté... qui n’a pu qu’être infirmière.... — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, L’Agent secret, 1911, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 1, page 925)
    1. (Par extension) (Québec) Étudiant dans une université.
  3. (Vieilli) Garçon chirurgien qui ne restait que quelque temps dans le même hôpital.
    • Elle mourrait seule, abandonnée à la merci des carabins. — (Paul Adam, Chair molle, 1885)
  4. (Vieilli) (Figuré) (Familier) Celui qui se contente de hasarder quelque chose au jeu et qui se retire ensuite, qu’il ait perdu ou gagné.
    • C’est un vrai carabin au jeu.
  5. (Vieilli) Synonyme de sarrasin, blé noir.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • carabin sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Occitan[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
carabin
[kaɾaˈβi]
carabins
[kaɾaˈβis]

carabin [kaɾaˈβi] (graphie normalisée) masculin

  1. Carabin, nom donné dans le Midi à certains cavaliers armés de carabines, qui furent introduits en France par les rois de Navarre Jean d’Albret et Antoine de Boubon.
  2. Sobriquet des étudiants de médecine.
  3. (Botanique) Blé noir.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

étudiant en médecine

blé noir

Adjectif [modifier le wikicode]

Nombre Singulier Pluriel
Masculin carabin
[kaɾaˈβi]
carabins
[kaɾaˈβis]
Féminin carabina
[kaɾaˈβino̞]
carabinas
[kaɾaˈβino̞s]

carabin [kaɾaˈβi] (graphie normalisée) masculin

  1. Maussade, qui est d’une humeur aigre, difficile, pointilleuse.
    • es un carabin
      c’est un méchant homme, un homme insupportable

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]