carton-pierre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

carton-pierre \kaʁ.tɔ̃ pjɛʁ\ masculin invariable

  1. (Architecture) Matériau servant à faire des ornements de moulures ou décors de plafonds, constitué d’un mélange de papier de soie bouillie, de colle de peau versée à chaud et de craie ayant, avant séchage, la consistance d’une pâte homogène.
    • On fait aussi avec le carton-pierre des statues, des candélabres, etc., d'une grande solidité, et infiniment moins chers que les mêmes objets en autre matière.
      C'est en Suède qu'a été inventé le carton-pierre, dont la composition a été bientôt divulguée, de telle sorte qu'on en fabrique à présent partout. On a même déterminé, par des recherches, les proportions de ses divers élémens et constaté par des expériences très positives que les objets faits en carton-pierre résistent parfaitement à l'action de l'eau comme à telle du feu.
      — (Encyclopédie des gens du monde: répertoire universel des sciences, des lettres et des arts, Paris, à la librairie Treuttel et Würst, 1835, vol. 5, p. 32)
    • Les premiers carton-pierre firent leur apparition en 1806, puis aux Expositions de 1819 et 1827.
      Jusqu'en 1870, le carton-pierre n'eut pas de rival, mais dès 1878, dans les masses importantes, il fut remplacé par le Staff […].
      — (Louis Bertin, La menuiserie moderne : compositions nouvelles, H. Vial, 1920, p. 73)
    • Le carton-pierre est fabriqué à partir de colle de peau d’animaux et de craie, éventuellement additionnées de pâte à papier. Il offre de grands avantages : sa légèreté, sa solidité, […] — (regiedesbatiments.be, 2005)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Références[modifier]